EDMONTON – Un programme permettant aux enseignants des écoles secondaires de l’Alberta de passer six jours à Fort McMurray afin de mieux comprendre l’exploitation des sables bitumineux sera maintenant offert aux professeurs des autres provinces.

Alors que les responsables d’Inside Education assurent qu’ils travaillent fort pour que leur programme, financé par l’industrie, montre les deux côtés de la médaille, certains soutiennent que la formation des éducateurs sur ce sujet controversé ne devrait pas être laissée entre les mains de ceux qui ont intérêt à les convaincre du bien-fondé des sables bitumineux.

Selon Andrew Hodgkins, un chercheur de l’Université de l’Alberta qui s’intéresse à l’implication du monde des affaires dans l’éducation, le programme s’est toujours présenté comme étant juste mais, en fait, ce qu’il vend, c’est une image positive d’une industrie qui ne fait pas l’unanimité.

Organisme sans but lucratif soutenu par les plus importantes entreprises albertaines, Inside Education permettra cet été à des enseignants sélectionnés d’effectuer un voyage toutes dépenses payées à Fort McMurray afin de jeter un coup d’oeil aux activités qui alimentent l’économie du pays et beaucoup de ses débats publics.

Les candidats retenus pourront visiter les installations à ciel ouvert et celles qui utilisent la combustion in situ pour récupérer le pétrole. Des rencontres sont prévues avec des membres des Premières Nations et de certains groupes environnementaux comme Pembina Institute, a précisé le directeur d’Inside Education, Steve McIsaac.

M. McIsaac a expliqué que le but du programme était de fournir de l’information aux professeurs afin de leur permettre d’avoir une vision nuancée de l’exploitation des sables bitumineux et de la partager ensuite avec leur communauté.

Inside Education a été créé en 1985 par le gouvernement et l’industrie ainsi que des représentants du milieu de l’éducation et d’organismes sans but lucratif. Au départ, le groupe s’appellait Friends of Environmental Education Society of Alberta.

Le programme sur les sables bitumineux existe depuis plusieurs années et environ 200 éducateurs de l’Alberta en ont profité. C’est la première fois qu’il est ouvert aux professeurs de l’extérieur de la province.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus