Trevor Hagan Trevor Hagan / La Presse Canadienne

KANE, Man. – Une mère a été en mesure de sauver trois de ses enfants, mais quatre autres sont morts dans l’incendie de leur maison, tôt mercredi, dans une municipalité rurale du sud du Manitoba.

«Les adultes s’en sont sortis. Les trois plus jeunes enfants ont été sauvés par leur mère. Les quatre enfants plus âgés, qui se trouvaient au deuxième étage, ont péri dans les flammes», a indiqué le préfet de la localité rurale de Morris, Ralph Groening.

M. Groening a précisé que les pompiers volontaires avaient tenté en vain de fixer une échelle jusqu’à une fenêtre du deuxième étage alors que l’incendie faisait rage.

«L’incendie avait trop progressé. Ils n’ont pas pu se rendre à l’intérieur. Ce n’était tout simplement pas sécuritaire», a-t-il expliqué.

Les parents, qui n’ont pas encore été identifiés par les autorités, recevaient des soins médicaux et leurs trois enfants survivants étaient gardés par des amis, a indiqué le préfet.

«Un adulte a été hospitalisé, souffrant d’avoir inhalé de la fumée en tentant de sauver ses enfants», a-t-il mentionné.

Les policiers fédéraux affirment que le brasier s’est déclenché tôt mercredi matin près de la petite communauté de Kane, située à environ 95 kilomètres au sud-ouest de Winnipeg, dans la municipalité rurale de Morris.

Il restait peu de choses de la maison vieille de 90 ans, mais un entrepôt à 20 mètres de distance et des pins entourant la demeure semblaient avoir été épargnés par les flammes.

Le chef des pompiers volontaires de la municipalité, Bernard Schellenberg, a indiqué que l’appel d’urgence avait été fait par le père. Celui-ci a aperçu de la fumée alors qu’il revenait du travail.

M. Schellenberg a déclaré que la maison de ferme de deux étages était déjà dévorée par les flammes au moment où les pompiers volontaires sont arrivés sur les lieux. Ils n’ont pu entrer à l’intérieur à cause de la chaleur extrême et de l’abondante fumée.

Selon Environnement Canada, la température à Morris était de -27 degrés Celsius en comptant le facteur éolien.

«Nos équipes ont fait tout ce qui était possible dans les circonstances», a exprimé M. Schellenberg.

Le commissaire aux incendies de la province était sur les lieux mercredi.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!