VICTORIA – La Marine canadienne a procédé à des tests en lançant deux torpilles dans les eaux près de Victoria, en Colombie-Britannique, pour ainsi montrer le bon état de sa flotte de sous-marins à la suite de divers ennuis mécaniques et techniques depuis plusieurs années.

Les torpilles ont été lancées du NCSM Victoria. La puissance a surpris les observateurs, faisant valser casquettes et carnets de notes.

Le commandant Alex Kooiman a fait valoir que le sous-marin de 70 mètres était pleinement opérationnel, qu’il soit appelé à maintenir la paix ou à combattre.

Le capitaine Jamie Clarke a ajouté que les engins canadiens pouvaient tenir jusqu’à 40 jours sous l’eau, sans être détectés.

M. Clarke a dit que le NCSM Windsor était de retour en mer après des réparations et que les préparatifs ont débuté pour que le NCSM Chicoutimi reprenne ses opérations, après un incendie mortel à son bord en 2004.

À bord du Victoria, M. Clarke a mentionné que les sous-marins canadiens avaient récemment été déployés dans l’Arctique, dans le canal de Panama et en Europe.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!