Paul Chiasson/La Presse Canadienne Jacques Turgeon et Jean-Claude Deschenes.

MONTRÉAL – Pour faire la lumière sur les démissions du directeur général et du président du conseil d’administration du Centre hospitalier de l’université de Montréal (CHUM), Québec solidaire exige la tenue d’une commission parlementaire de toute urgence.

Tout en souhaitant que Jacques Turgeon et Jean-Claude Deschênes reviendront sur leur décision, Québec solidaire estime que le conseil d’administration du CHUM a été victime d’intimidation de la part du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Pour le député Amir Khadir, ces deux démissions viennent déstabiliser le milieu hospitalier montréalais qui, selon lui, se relevait avec peine de plusieurs années de turbulences.

Amir Khadir affirme que depuis son entrée en poste, le ministre Barrette souffre d’un «sérieux problème d’attitude, parce qu’il dénigre ou intimide tous ceux qui osent contester son opinion ou refusent d’obéir à ses désirs».

Selon le député de Mercier, MM. Turgeon, Deschênes et Barrette doivent comparaître en commission parlementaire pour faire le point. Si le gouvernement refuse d’éclaircir les faits en commission, Amir Khadir demande au ministre Barrette d’accepter les conséquences de ses actes et de démissionner.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!