CHARLOTTETOWN – Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Robert Ghiz, affirme qu’il ne songe pas à quitter ses fonctions même si son nom circule comme prétendant à la direction du Parti libéral du Canada (PLC).

M.Ghiz qualifie les rumeurs le concernant de spéculations, précisant que la possibilité qu’il fasse le saut pour tenter de succéder à Michael Ignatieff est minimale, tout au mieux. Ces rumeurs assurent que des proches du premier ministre ont confirmé que leur chef avait été courtisé.

Robert Ghiz, qui est âgé de 38 ans, est père de deux filles âgées de 1 et de 3 ans. Il soutient que sa situation familiale n’est pas propice à un saut en politique fédérale. Il reste quelques années à son mandat actuel à l’Île-du-Prince-Édouard et ce n’est qu’après qu’il décidera ce qu’il fera.

Robert Ghiz, qui dirige le gouvernement depuis 2007, a fait ses études universitaires à l’Université Bishop, à Sherbrooke. Il est le fils de Joe Ghiz, qui a été premier ministre de l’Ile-du-Prince-Édouard de 1986 à 1993.

-

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus