PERTH-ANDOVER, – L’état d’urgence demeurait en vigueur dimanche dans un village du nord-ouest du Nouveau-Brunswick, où un immense embâcle menace de provoquer des inondations.

Un représentant de Perth-Andover, Dan Dionne, estime qu’environ 300 personnes sont touchées par l’ordre d’évacuation des zones en contrebas du fleuve Saint-Jean, décrété samedi soir.

M. Dionne précise que les autorités du village ont permis aux résidants de se rendre brièvement à leur domicile dimanche. Il espère cependant que tous continueront de respecter l’ordre d’évacuation, car les niveaux d’eau peuvent monter rapidement si les blocs de glace se déplacent.

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick explique que Perth-Andover risque de subir de graves inondations en raison de la formation d’un embâcle qui a entraîné l’augmentation des niveaux des eaux du fleuve Saint-Jean.

Dan Dionne rappelle qu’en 2012, une inondation avait détruit 75 bâtiments dans le village et provoqué la relocalisation de certaines résidences sur des terrains plus élevés.

La Croix-Rouge canadienne a fait savoir que la plupart des gens évacués samedi soir demeuraient avec leur famille ou leurs amis. Quelques-uns ont toutefois passé la nuit au refuge d’urgence installé dans une école du village.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!