Métro

MONTRÉAL – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) prend les grands moyens pour éviter que la rage du raton laveur ne refasse surface au Québec.

À partir de lundi et jusqu’au 8 mai, des équipes de trappeurs épandront des appâts vaccinaux dans dix municipalités de l’Estrie et dans 27 collectivités de la Montérégie, principalement dans des secteurs boisés et/ou situés à proximité d’un cours d’eau.

Cette vaste opération préventive sera menée peu de temps après que des bêtes infectées eurent été trouvées à quelques kilomètres à peine de la frontière canado-américaine, dans l’État de New York.

Leur récente détection pousse les experts du MFFP à croire que la maladie pourrait ressurgir dans la province et ce, même si aucun cas n’y a été répertorié depuis 2009.

Cette éventualité les inquiète puisque les ratons laveurs peuvent aisément contaminer des animaux domestiques qui sont susceptibles, par la suite, de transmettre la rage à leur maître.

Ce scénario est particulièrement préoccupant car cette maladie est mortelle chez les êtres humains.

Les gens, qui habitent dans les zones visitées par les trappeurs, pourront faire leur bout de chemin pour faciliter leur travail.

Pour y arriver, ces citoyens devront signaler la présence de ratons laveurs mais aussi de moufettes et de renards morts ou qui semblent désorientés, paralysés ou excessivement agressifs en composant le 1-877-346-6763.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!