Nathan Denette Rachel Notley. Nathan Denette / La Presse Canadienne

EDMONTON – La première ministre élue de l’Alberta, Rachel Notley, affirme que sa première tâche sera de tendre la main aux leaders du secteur de l’énergie pour leur laisser savoir que «tout va bien».

Lors d’une conférence de presse mercredi, au lendemain de la victoire historique du Nouveau Parti démocratique (NPD) en Alberta, Mme Notley a déclaré qu’elle ferait des appels téléphoniques au cours de la journée pour assurer les dirigeants des entreprises pétrolières que son gouvernement entend travailler avec eux.

«Ils peuvent compter sur nous pour collaborer avec eux, a-t-elle dit. J’espère qu’ils vont réaliser au cours des deux prochaines semaines que tout ira pour le mieux en Alberta», a-t-elle ajouté.

Celle qui deviendra la 17e première ministre de l’histoire de la province a soutenu qu’elle ne comptait pas non plus favoriser les syndicats, les alliés traditionnels du NPD. «Mon boulot consistera à représenter tous les Albertains, a-t-elle lancé. S’il est vrai que nous nous entendons bien avec les syndicats sur une foule de sujets, il est aussi vrai que nous nous entendons bien avec le milieu des affaires sur une foule de sujets.»

Mme Notley ne s’est toutefois pas engagée à donner une date pour le prochain budget ni le moment lors duquel elle annoncera la composition de son cabinet. Plusieurs de ses 52 députés sont de nouvelles recrues en politique et n’ont aucune expérience parlementaire.

Pour effectuer la transition, elle affirme recevoir des conseils de partout au pays, notamment de l’ancien premier ministre néo-démocrate de la Saskatchewan Roy Romanow. «Vous savez, le lieutenant-gouverneur (Donald Ethell) ne m’a pas encore demandé d’être première ministre, a-t-elle dit. Il y a certaines formalités à remplir avant d’établir notre calendrier.»

Le secteur énergétique a subi les contrecoups des élections albertaines à la Bourse de Toronto, mercredi. L’action de la société pétrolière Cenovus (TSX:CVE), active dans les sables bitumineux, a chuté de six pour cent. Celle de Suncor Énergie (TSX:SU) et celle de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) ont glissé d’environ trois pour cent.

Mme Notley a rappelé qu’elle comptait bien réaliser le programme qu’elle a défendu au cours de la campagne électorale. «Ce n’est pas du tout mon intention de réécrire, dès le premier jour suivant l’élection, les principes que j’ai défendus auprès des Albertains», a-t-elle assuré.

De plus, elle souhaite travailler avec le gouvernement fédéral au sujet des changements climatiques et de l’énergie.

Mme Notley a aussi parlé de ses relations avec le chef du NPD sur la scène fédérale, Thomas Mulcair, disant éprouver le plus grand respect pour lui et les autres chefs politiques. «Mon travail sera de collaborer avec chacun d’entre eux. Toutefois, mon attention sera toujours de rechercher ce qu’il y a de mieux pour les Albertains.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!