collaboration spéciale François Bugingo

MONTRÉAL – Le journaliste François Bugingo, dont la crédibilité a été fortement mise en cause dans une enquête du quotidien La Presse, a remis sa carte de presse de son plein gré vendredi.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a confirmé par communiqué avoir reçu par la poste la carte du chroniqueur international. Elle était accompagnée d’une lettre dans laquelle «M. Bugingo a reconnu sans réserve ses erreurs et le tort qu’il a pu causer à la profession».

Le processus prévu dans les règlements généraux de la FPJQ, qui pouvait mener au retrait de la carte de presse du journaliste, a donc pris fin vendredi. L’organisation a confirmé que celui-ci «n’est plus membre» de la FPJQ.

Dans sa série de reportages publiée à la fin du mois de mai, la journaliste Isabelle Hachey attaquait fortement la crédibilité de M. Bugingo, car des témoins y mettaient en doute la véracité des informations rapportées par le journaliste à différents moments de sa carrière.

François Bugingo tenait une chronique quotidienne sur les affaires internationales au 98,5 FM, en plus d’alimenter un blogue et une chronique au Journal de Montréal. Le journaliste intervenait aussi sur les ondes de TVA. Tous ont mis fin à leurs liens d’emploi à la suite des reportages de La Presse.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!