OTTAWA – La Cour suprême maintient une ordonnance de non-publication liée au procès issu de l’opération Diligence.

Le plus haut tribunal du pays a refusé d’entendre la cause du quotidien La Presse qui a tenté, sans succès, d’interjeter appel d’une ordonnance de non-publication et de non-diffusion rendue dans cette affaire.

Le procès, qui a débuté en avril, est celui d’un groupe de personnes liées aux Hells Angels et de leurs liens avec des compagnies de construction.

L’enquête Diligence a été menée par la Sûreté du Québec en 2009.

Guy Drouin, Daniel Lafond, Frédérick Turenne, Louis-Pierre Lafortune, Jerry Purdy, Jocelyne Terrien et Roberto Amato sont au banc d’accusés dans ce procès. Ils s’opposaient, tout comme la Couronne, à la levée de l’interdiction de publication réclamée par La Presse.

Comme d’habitude, la Cour suprême n’a pas donné ses raisons pour refuser d’entendre l’appel. La demande de La Presse est toutefois rejetée sans dépens.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!