MONTRÉAL – La Sûreté du Québec (SQ) poursuivra son enquête au cours des prochains jours pour faire la lumière sur un dossier pour le moins nébuleux dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Dimanche soir, elle a d’abord reçu un appel qui lui a été transmis par la Garde côtière canadienne. Un individu prétendait naviguer sur le lac Saint-Jean et se trouver dans une situation critique.

La SQ a donc lancé des recherches sur l’eau et même au sol afin de tenter de retrouver le bateau et la personne qui était prétendument en détresse.

Des embarcations de la Sûreté du Québec ont rapidement commencé à sillonner le lac.

Des policiers ont également été chargés de faire la tournée des marinas afin de vérifier si un bateau était manquant.

Aucune disparition n’a été signalée et aucun débris n’a été retrouvé dans le lac après plusieurs heures de recherche. Lundi après-midi, la Sûreté du Québec a pris la décision de mettre un terme aux recherches.

Malgré tout, l’enquête se poursuivait toujours dans le but de déterminer si cette histoire est un canular.

L’agent d’information de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay, a soutenu que si jamais il devait s’agir d’une blague, son auteur pourrait devoir faire face à la justice pour avoir entraîné la tenue d’une enquête sous un faux prétexte.

Un tel comportement peut conduire à une accusation de méfait public, selon lui.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!