SAINT-JEAN, – Un appel à la bombe à l’aéroport international de Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador, a forcé l’évacuation du salon des départs, et la fermeture de l’espace aérien pendant quelques heures.

L’annonce de la reprise des vols a été faite vers 23 h 30 (heure locale), plus de deux heures après l’alerte à la bombe.

Des applaudissements tièdes de passagers ont accueilli la nouvelle qu’ils pouvaient de nouveau procéder avec les procédures d’embarquement pour des vols de Porter et Westjet.

L’Autorité aéroportuaire a dit par communiqué être intervenue après que le vol 143 d’Air Canada partant de Saint-Jean pour se rendre à Ottawa, jeudi soir, eut été averti de la menace possible d’une bombe à bord alors que l’appareil quittait l’embarcadère.

L’organisation a indiqué que le Embraer 190 transportant 82 passagers et quatre membres d’équipage avait été ramené à l’embarcadère, et que tous les passagers étaient sortis sains et saufs.

La GRC et les pompiers sont aussi intervenus.

Vers 21 h 30 (heure locale), environ une douzaine de départs et d’arrivées étaient affectés par la fermeture.

La porte-parole Sara Norris a dit ignorer combien de personnes avaient été évacuées de l’aéroport.

Plus tôt, sur les réseaux sociaux, des passagers à bord d’avions sur le tarmac se plaignaient du manque d’information de la part des responsables de l’aéroport.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!