JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

VANCOUVER – Le premier ministre Stephen Harper a rencontré jeudi des pompiers qui luttent contre un incendie de forêt hors de contrôle près de Kelowna, en Colombie-Britannique.

M. Harper a promis de se pencher sérieusement sur de nouvelles manières de combattre les incendies de forêt comme celui faisant rage près de West Kelowna.

Le premier ministre a dit qu’il était «possible» que le réchauffement climatique soit à blâmer.

La première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, avait dit la veille craindre que les changements climatiques aient altéré les terres, asséché le territoire et augmenté la vulnérabilité aux incendies, faisant en sorte que le genre de situation que vit actuellement la Colombie-Britannique se répète plus souvent.

M. Harper n’a pas été jusqu’à promettre de nouvelles ressources ou un nouveau financement — s’engageant plutôt à discuter avec les premiers ministres une fois la présente saison des incendies terminée.

Questionné à savoir s’il estime que le réchauffement climatique est responsable de la saison majeure d’incendies de forêt cette année, M. Harper a répondu: «Je crois que c’est possible.» Il a fait valoir que son gouvernement avait présenté des réglementations ayant réduit les émissions de gaz à effet de serre, et que le Canada travaillait avec ses alliés sur un nouvel accord contraignant en vue de la conférence internationale à Paris en décembre.

M. Harper, qui a discuté informellement avec des pompiers en habits de travail aux abords de la zone sinistrée, a déclaré qu’il voulait les remercier de faire ce travail exigeant et parfois dangereux.

Le premier ministre a affirmé qu’une fois les feux éteints en Colombie-Britannique et en Saskatchewan, les responsables devront s’asseoir pour déterminer ce qui peut être fait pour mieux partager les ressources et circonscrire les incendies qui ont dévasté les deux provinces cet été.

L’incendie de Westside Road, dans les environs de West Kelowna, a forcé l’évacuation de 70 résidences, lundi. Les pompiers ont pour l’instant réussi à tenir les flammes éloignées des maisons.

Il s’agit de l’un des 250 incendies actifs sur le territoire de la Colombie-Britannique.

Le gouvernement provincial a dépensé jusqu’à maintenant plus de 140 millions $ dans la lutte contre plus de 1300 incendies de forêt qui ont éclaté cette saison. La première ministre, Christy Clark, a affirmé que la province pourrait dépenser jusqu’à 400 millions $ cette année.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!