Andrew Vaughan / La Presse Canadienne Des citoyens se sont rassemblés mercredi dans une église baptiste de Halifax pour réclamer l'interdiction du drapeau confédéré au Canada.

HALIFAX – Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées dans une église d’Halifax, mercredi, pour réclamer l’interdiction du drapeau confédéré au Canada.

Les «Citoyens de la Nouvelle-Écosse contre la suprématie blanche» affirment que le drapeau est un symbole raciste et que le déployer en public devrait être considéré comme un crime haineux.

Le groupe a lancé une pétition qui demande aux différents gouvernements d’interdire le drapeau en public.

L’organisatrice de l’événement, Lynn Jones, dit avoir été choquée d’avoir récemment vu un drapeau confédéré peint sur un camion à Truro, en Nouvelle-Écosse.

Mme Jones dit qu’il est important d’éduquer le public sur l’histoire du drapeau, ses connotations racistes et pourquoi il devrait être banni.

Cette province des maritimes a un historique de tensions raciales, ponctuée par des événements comme la relocalisation forcée par la ville de résidants noirs de la communauté d’Africville, vers la fin des années 1960, pour faire place à du développement industriel.

En 2010, un homme a été reconnu coupable d’avoir incité à la haine en brûlant une croix devant la maison d’un couple de race mixte près de Windsor, en Nouvelle-Écosse.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!