Sam Hamad

QUÉBEC – Le ministre du Développement économique, Sam Hamad, a déclaré jeudi que des détails restent à préciser avant de conclure une entente pour la relance de l’usine Stadacona de Papiers White Birch.

M. Hamad a évoqué une entente de principe qui doit encore être précisée et approuvée avec le propriétaire, la famille Brant.

Papiers White Birch est placée sous la protection de Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies depuis plus de deux ans.

L’usine Stadacona de Québec, qui employait 600 travailleurs, est fermée depuis décembre dernier.

À Montréal, jeudi, un tribunal a accordé un nouveau délai, soit jusqu’au 29 juin, pour compléter sa restructuration.

Lors d’un point de presse à Québec, M. Hamad a déclaré que les négociations sont avancées avec le propriétaire afin de garder l’usine à Québec.

Le gouvernement est disposé à offrir un prêt de moins de 50 millions $ à l’entreprise à des conditions qui restent à déterminer.

M. Hamad n’a fait mention d’aucune exigence en retour de cette aide financière, si ce n’est que l’entreprise devra investir dans l’installation.

«On est très bien avancé, on a réglé beaucoup de points, il reste encore quelques détails, mais moi tant que ce n’est pas fini, c’est pas fini», a-t-il dit.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!