Jeff McIntosh / La Presse Canadienne La députée conservatrice Joan Crockatt

CALGARY — Une députée conservatrice qui se représente pour le scrutin d’octobre ne participera pas, finalement, au défilé de la Fierté de Calgary cette année.

Les organisateurs de l’événement pour la défense des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres (LGBT) ont précisé mercredi que Joan Crockatt avait accepté d’annuler sa participation au prochain défilé, le 6 septembre.

Mme Crockatt, élue dans Calgary-Centre en 2012, était la cible de critiques depuis quelques jours sur les médias sociaux lorsque sa participation prochaine au défilé a été connue.

La députée avait voté contre un projet de loi d’initiative parlementaire, déposé par le néo-démocrate Randall Garrison, qui aurait inclus la notion d’identité de genre dans la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Selon l’organisme Calgary Pride, Mme Crockatt avait expliqué qu’après consultation avec le groupe Egale Canada, elle avait voté contre le projet de loi parce qu’il n’allait pas assez loin dans la protection des droits des personnes transgenres. Or, Egale Canada a précisé par la suite que ses propos avaient été déformés par Mme Crockatt, et que l’organisme de défense des droits des LGBT n’aurait jamais recommandé de voter contre ce projet de loi.

Sur sa page Facebook, Mme Crockatt explique qu’elle préfère maintenant s’abstenir de participer au défilé, pour ne pas détourner l’attention des véritables objectifs de la manifestation.

«Je soulignerai la journée de la Fierté d’une autre façon cette année (…) et je souhaite la meilleure des chances aux organisateurs», écrit-elle.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!