La Presse canadienne Thomas Mulcair

TORONTO — Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a affirmé mercredi ne pas avoir l’intention de congédier son directeur des communications, Shawn Dearn, pour d’anciens messages offensants pour l’Église catholique romaine qu’il a publiés sur son compte Twitter par le passé.

Alors qu’il faisait campagne à Niagara Falls, en Ontario, M. Mulcair a soutenu celui qui est son proche collaborateur depuis février. «Il se sent très mal à ce propos et je suis plus que disposé à passer à autre chose», a déclaré M. Mulcair.

«Il a fait une erreur et s’est excusé. Pour moi, cela suffit», a-t-il ajouté en qualifiant les excuses de M. Dearn de sincères.

Shawn Dearn s’est en effet excusé mardi en fin de journée pour les invectives de 140 caractères et moins publiées en anglais il y a deux ans.

«Note à la CBC et à tous les médias, disait l’un d’eux. Arrêtez de qualifier l’Église catholique misogyne, homophobe et qui agresse des enfants d' »autorité morale ». Ce n’est pas le cas.»

Dans un autre message, il s’en est pris au pape Benoît XVI, qui avait affirmé qu’un projet de loi britannique protégeant les homosexuels contre la discrimination violait la loi naturelle. «Va te faire foutre», avait alors publié Shawn Dearn, qui est marié à un homme.

En fin de journée mardi, M. Dearn s’est excusé pour ces messages sur Twitter. «Certaines de mes (publications), qui ont été écrites avant mon arrivée dans mon poste actuel, ne reflètent pas mes opinions, a-t-il écrit. Elles sont supprimées et je m’excuse sincèrement.»

La raison pour laquelle ces messages ont refait surface demeure nébuleuse. «Je crois que cela va faire partie du monde dans lequel nous vivons actuellement, où les gens disent des choses sur les médias sociaux au fil des ans», a fait valoir M. Mulcair mercredi.

Dans les heures qui ont suivi leur remise au jour, M. Dearn a rendu privé son compte Twitter, alors devenu inaccessible à la majorité des utilisateurs du réseau social.

Cette controverse arrive au lendemain du retrait de deux candidats conservateurs dont le passé a refait surface sur des vidéos en ligne.

Mardi, l’association conservatrice de circonscription de baie de Quinte, en Ontario, a mis sa directrice Sue MacDonell à la porte à la suite de commentaires offensants publiés sur Facebook au sujet d’une femme crie récemment couronnée Madame Univers (Mrs. Universe, en anglais).

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!