Justin Tang / La Presse Canadienne Perry Bellegarde

OTTAWA — Le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, a annoncé avoir écouté les anciens; il votera finalement aux prochaines élections fédérales.

Il y a une semaine, son organisation a émis un communiqué encourageant les gens des Premières Nations à exercer leur droit de vote le 19 octobre. Des trousses de votation ont également été remises à tous les chefs de Premières Nations dans un but de sensibilisation et de facilitation du vote autochtone.

Toutefois, le chef Bellegarde avait déclaré que, par choix personnel, il n’avait jamais voté dans une élection nationale et qu’il ne prévoyait pas plus de se rendre aux urnes cette fois-ci.

Il vient d’annoncer avoir changé d’idée après que plusieurs personnes lui eurent fortement recommandé de pratiquer ce qu’il prêche. «J’ai écouté plusieurs anciens et chefs des Premières Nations, aussi des citoyens et des jeunes gens de partout sur les territoires», a-t-il imagé.

Le chef Bellegarde a expliqué qu’il s’était abstenu de voter par le passé dans le but de demeurer non-partisan, car il a déjà dit que les chefs autochtones du Canada doivent travailler avec le gouvernement, peu importe le parti au pouvoir.

Toutefois, il votera cette fois-ci, car il ne veut pas «donner une excuse aux Premières Nations de ne pas participer aux prochaines élections».

L’Assemblée des Premières Nations a conclu que les électeurs autochtones pourraient jouer un rôle décisif dans près de 51 circonscriptions. En cas de votes serrés, le taux de participation pourrait être crucial.

Celui des Premières Nations sur les réserves a été estimé à 44 pour cent en 2011, ce qui est bien en deçà des 61 pour cent pour l’ensemble du pays.

Mercredi, le chef Bellegarde a souligné qu’il n’avait pas encore décidé pour qui il allait voter, et qu’il ne rendrait pas cette décision publique. Cependant, il s’est dit encouragé par les communiqués émis par les libéraux et les néo-démocrates.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!