TORONTO – La commissaire à l’intégrité de Toronto croit que l’ex-maire Rob Ford s’est conduit de manière «inutilement imprudente» lorsqu’il a accidentellement renversé une collègue lors d’une séance du conseil municipal télévisée particulièrement houleuse il y a deux ans.

Dans un rapport qui sera présenté au conseil municipal la semaine prochaine, Valerie Jepson affirme que la collision entre M. Ford et la conseillère Pam McConnell avait causé des blessures «physiques et émotionnelles» à cette dernière.

L’incident s’était produit à l’occasion d’une séance extraordinaire du conseil durant laquelle le controversé maire avait été dépouillé de la plupart de ses pouvoirs après avoir admis publiquement qu’il avait consommé du crack alors qu’il était en poste.

Le frère de Rob Ford, qui était à l’époque conseiller municipal, avait commencé à se disputer avec des gens du public, et c’est en se précipitant pour lui prêter main-forte que Rob Ford avait projeté Mme McConnell au sol.

La vidéo de l’affaire a connu une immense popularité à l’échelle internationale et, selon Mme Jepson, la victime s’est retrouvée malgré elle associée à l’événement.

La commissaire a indiqué que Rob Ford, qui est maintenant simple conseiller municipal, était d’accord avec ses conclusions et qu’il avait accepté de verser 1000 $ à une oeuvre de bienfaisance de la circonscription de Pam McConnell. Il ne recevra pas de reçu à des fins fiscales pour ce don.

Un autre rapport publié plus tôt cette année avait trouvé Rob Ford coupable d’avoir enfreint le code de conduite du conseil municipal en raison d’insultes raciales qu’il avait prononcées lors de deux événements distincts. Il s’était plus tard excusé auprès du conseil, disant avoir honte de ses propos.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!