MONTRÉAL – Le coup d’envoi de l’opération de mobilisation en prévision du Forum social mondial 2016 (FSM 2016) a été officiellement donné, dimanche, à Montréal.

Pourtant, l’événement n’aura lieu que dans un peu plus de dix mois.

Les organisateurs commencent à courtiser les éventuels participants très tôt parce qu’ils souhaitent réunir de 50 000 à 80 000 personnes dans la métropole du 9 au 14 août.

Pour convaincre un maximum de monde de converger vers Montréal pendant ces quelques jours, les responsables du FSM 2016 ont déjà dévoilé les grands enjeux qui y seront abordés.

En tout, une douzaine de sujets ont été retenues dont la solidarité internationale, l’environnement et la lutte contre les discriminations.

Selon l’une des coordonnatrices du Collectif Forum social mondial 2016, Carminda Mac Lorin, les divers sujets choisis s’imposaient vu l’ère que l’humanité est en train de traverser.

«On vit à une époque vraiment terrible dans l’histoire de l’humanité et on traverse des moments absolument abominables liés entre autres à la migration et à la pauvreté. Heureusement, on a la possibilité de modifier le cours des choses donc, [le FSM 2016] c’est vraiment une invitation pour la société civile à investir l’espace démocratique de façon participative et à faire des changements concrets», a-t-elle déclaré en entrevue à La Presse Canadienne.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!