GATINEAU, Qc – La police de Gatineau lance un appel au public afin de faire progresser son enquête sur le triple meurtre survenu il y a deux semaines dans une résidence du secteur Aylmer.

Les enquêteurs soupçonnent le suspect d’avoir disposé d’éléments de preuve, le 24 mai. Vers 7h20, il aurait été aperçu circulant à Aylmer et vers 10h00, on l’aurait vu à Petite-Nation, une localité située à environ une heure de route d’Aylmer.

La police ignore ce que le suspect a pu faire ce jour-là. Elle invite les gens qui l’auraient aperçu à communiquer avec ses enquêteurs.

Le suspect, Shatki Ramsurrun, aurait circulé à bord d’une fourgonnette de marque Pontiac Montana, de couleur bourgogne.

La police doit notamment s’assurer qu’une arme ayant pu servir aux assassinats n’ait pas été dissimulée car elle n’est pas certaine que celle que ses enquêteurs détiennent soit la bonne.

D’autre part, l’autopsie des cadavres pratiquée à Montréal a démontré que les trois victimes avaient été tuées de multiples coups d’arme blanche. Les blessures prouvent aussi qu’elles ont tenté de se défendre alors que leur agresseur les poignardaient.

Les victimes sont Claude Lévesque, 58 ans, sa conjointe, Louise Leboeuf, âgée de 63 ans, et la fille de cette dernière, Anne-Catherine Powers, 21 ans.

Il semble que Shatki Ramsurrun, âgé de 28 ans, était l’ancien conjoint de Mme Powers. Lors de son arrestation, il était en compagnie de leur jeune garçon de 15 mois qui, depuis, a été confié aux soins de la Direction de la protection de la jeunesse.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!