Darryl Dyck/THE CANADIAN PRESS Stephen Harper

OTTAWA – Le premier ministre sortant Stephen Harper démissionnera formellement la semaine prochaine, tout juste avant que les libéraux de Justin Trudeau prennent les commandes du gouvernement.

Un porte-parole de Rideau Hall, où réside le Gouverneur général David Johnston, a annoncé que M. Harper avait visité le représentant de la reine après l’élection du 19 octobre et qu’il lui avait signifié son intention de démissionner en tant que premier ministre dans la foulée de la victoire du Parti libéral.

M. Harper quittera le 4 novembre avant l’assermentation de M. Trudeau et de ses ministres, qui aura lieu le même jour.

Stephen Harper occupait le poste de premier ministre depuis le mois février 2006.

Des camions de déménagement ont été aperçus à la résidence officielle du premier ministre à Ottawa, au 24 Sussex, alors que la famille Harper se prépare à retourner vivre à Calgary.

M. Harper, pendant ce temps, a téléphoné à ses anciens députés et ministres conservateurs.

Le premier ministre sortant a affirmé qu’il resterait député de la circonscription albertaine de Calgary Heritage afin de garder un oeil sur l’avenir de son parti.

Il ne s’agit pas d’une pratique inhabituelle. L’ancien premier ministre libéral Paul Martin était resté député pendant deux ans après que son parti eut été défait en 2006. L’ancien premier ministre John Diefenbaker, qui a été au pouvoir de 1957 à 1963, avait continué de représenter sa circonscription pendant 16 ans après sa défaite.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!