HALIFAX – Le premier ministre de la Nouvelle Écosse veut enquêter sur des allégations d’abus sexuels qui auraient été perpétrés dans des écoles pour malentendants qui sont administrées par la province.

Stephen McNeil a affirmé que son gouvernement prenait ces informations aux sérieux. Il a ajouté qu’il n’en savait pas beaucoup sur le recours collectif proposé alléguant que des comportements systémiques d’abus sexuels, physiques et psychologiques auraient été commis auprès des élèves.

Les écoles nommées dans les documents judiciaires sont la défunte École pour les sourds de Halifax et l’ancienne École interprovinciale pour l’éducation des sourds, à Amherst.

La poursuite plaide que la province a choisi de ne pas enquêter en bonne et forme sur les allégations et de ne pas mettre fin aux abus et aux mauvais traitements subis par les enfants fréquentant ces écoles.

Aucune allégation n’a encore été prouvée devant les tribunaux.

M. McNeil a indiqué que quiconque se serait senti victime de tels abus devrait aller chercher de l’aide et dénoncer.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!