MONTRÉAL – La Sûreté du Québec (SQ) lance un nouvel appel à la population dans le but de résoudre la disparition de deux jeunes femmes autochtones de l’Outaouais dont on est sans nouvelles depuis plus de 7 ans.

Shannon Alexander et Maisy Odjik, toutes deux de Maniwaki et parlant l’anglais, sont âgées aujourd’hui de 24 ans. Elles ont été vues pour la dernière fois dans un domicile de Maniwaki le 6 septembre 2008.

La SQ estime toutefois que le moment est propice pour relancer l’enquête à ce moment-ci.

«Ces enquêtes ne sont jamais fermées et, au fil des ans, la Sûreté du Québec a reçu plusieurs informations, particulièrement dans ce dossier», a expliqué la sergente Audrey-Anne Bilodeau de la SQ.

«Plusieurs recherches et vérifications ont été effectuées pour tenter de les retrouver, mais malheureusement sans succès; on relance donc l’affaire aujourd’hui en espérant que de nouvelles informations nuos permettent d’en corroborer d’anciennes.»

Shannon Alexander mesure 1,75m (5pi9po), pèse environ 66kg (146 lbs), a les cheveux et les yeux bruns. Elle affiche une cicatrice au genou gauche.

Pour sa part, Maisy Odjik mesure 1,78m (5pi10po), pèse environ 54kg (120 lbs), a les cheveux noirs et les yeux bruns. Elle affiche un perçage à la narine gauche et deux autres à la lèvre inférieure.

Toute information sur ces disparitions peut être transmise à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!