MONTRÉAL – Une manifestation, qui avait été déclarée illégale, a tourné au vinaigre, mercredi soir, à Montréal.

Le rassemblement s’était amorcé vers 20h30. Moins de 20 minutes plus tard, des projectiles ont commencé à être lancés en direction de membres du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Des manoeuvres ont alors été entreprises par les forces de l’ordre qui ont eu recours àdes produits «irritants chimiques» pour reprendre les termes du sergent Laurent Gingras, un porte-parole du SPVM. En l’espace d’une heure, les protestataires s’étaient dispersés.

Certains d’entre eux ont tout de même eu le temps de commettre des méfaits. Ils ont notamment endommagé des vitrines de commerces et des autos-patrouilles.

Un seul individu a été arrêté. Il s’agit d’un adolescent de 16 ans. Ce dernier a été libéré.

Un policier a été légèrement blessé. De plus, un homme, qui circulait à proximité des manifestants, a été victime de voies de fait. Sa vie n’est pas en danger.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!