Archives TC Media

MONTRÉAL – L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a déposé 67 chefs d’accusation pour fraude fiscale contre Roche Groupe-Conseil et Pluritec, deux firmes de génie-conseil.

Le commissaire à la lutte contre la corruption, Robert Lafrenière, a fait savoir lundi qu’une enquête de l’équipe de Revenu Québec au sein de l’UPAC a mené au dépôt de ces accusations pour de présumés cas de fraude.

La firme Roche Groupe-Conseil, désormais connue sous le nom de Norda Stelo, est visée, ainsi que plusieurs de ses employés ou administrateurs, soit Mario Martel, France Michaud, Serge Dussault, Alex Brisson, Christian Bérubé et Sylvain Corneau. La firme Pluritec est aussi visée ainsi que son administrateur Jonathan Duguay et son directeur des finances Gilles Cousineau.

Les accusés sont passibles d’amendes minimales totalisant 195 116 $ et les individus pourraient écoper de séjours en prison, a précisé l’UPAC dans un communiqué.

Ces individus sont accusés notamment d’avoir illégalement obtenu des crédits de taxes qu’ils n’avaient pas payées, d’avoir fait de fausses inscriptions dans les registres fiscaux et d’avoir fait de fausses déclarations en vertu de la loi sur les impôts.

Les infractions reprochées ont été faites entre 2006 et 2011.

Roche et ses employés font face à 52 chefs d’accusation, alors que 15 chefs concernent la firme Pluritec et ses dirigeants.

Pluritec et ses dirigeants vont comparaître le 6 juin à Trois-Rivières. Quant à Roche et ses dirigeants et employés, ils seront en cour pour leur comparution à Québec le 29 juin.

La firme Roche a déjà eu des démêlés avec l’UPAC et a été perquisitionnée dans le passé, dans d’autres dossiers.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!