L’organisme Open media a lancé lundi après-midi la version française de son outil pour que les Canadiens puissent faire connaître leur opinion sur la controversée entente économique internationale, le Partenariat transpacifique (PTP).

Après avoir entré des informations personnelles de base, l’internaute peut écrire un commentaire à propos du PTP, qui sera ensuite automatiquement acheminé à son député fédéral, au Comité permanent du commerce international du gouvernement du Canada, ainsi qu’à l’adresse courriel des consultations fédérales sur le PTP.

Selon David Christopher, directeur des communications d’Open media, les commentaires des Canadiens seront officiellement enregistrés auprès du gouvernement.

«Le gouvernement a dit qu’il veut entendre l’opinion des Canadiens avant de décider s’il entérinera le PTP. Nous faisons simplement les prendre au mot», a expliqué M. Christopher. Nous avons déjà fait des pétitions contre le PTP, mais cet outil assure que la parole des Canadiens sera entendue.»

Plus de 7000 Canadiens se sont déjà exprimés à l’aide de la version anglaise de l’outil, mis en ligne la semaine dernière.

Des commentaires des internautes seront aussi diffusés sur un écran géant en face du lieu où les premières consultations publiques sur le PTP doivent avoir lieu, lundi prochain à Vancouver.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!