BRUXELLES – Le Canada et l’Union européenne (UE) annoncent jeudi la signature d’une déclaration conjointe qui renforce leur collaboration pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans les océans du monde.

Hunter Tootoo, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, et Karmenu Vella, commissaire de l’Union européenne, ont signé la déclaration après leur réunion tenue ce jeudi, à Bruxelles.

Le ministre Tootoo affirme que la pêche illicite est un problème mondial qui nécessite des solutions globales. Pêches et Océans Canada affirme qu’approximativement 30 pour cent des prises mondiales totales proviennent de la pêche illicite.

Il y aura donc coopération et échange d’informations accru entre le Canada et l’Union européenne. Par exemple, la déclaration exige des activités de surveillance et d’application de la loi renforcées et annonce une coopération améliorée à l’égard des mesures appliquées à l’échelle mondiale et régionale.

Le ministre Tootoo prétend que l’une des principales contributions du Canada est son expertise en informatique judiciaire qui a permis de découvrir des éléments de preuve numériques clés dans le cadre d’enquêtes internationales sur des navires soupçonnés de pratiquer la pêche illicite.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!