Archives Métro Boissons énergisantes

MONTRÉAL – L’Association pour la santé publique du Québec presse les gouvernements provincial et fédéral de s’inspirer de l’Union européenne et de règlementer le marketing des boissons énergisantes.

L’organisme estime que des règles sur la commercialisation de ces boissons à teneur élevée en caféine doivent être édictées afin de protéger les enfants et les adolescents qui en sont particulièrement friands.

L’Association explique qu’il ne s’agit pas d’empêcher les adultes de consommer ces boissons, mais bien de protéger la santé des jeunes, plus vulnérables à la caféine.

La chargée des dossiers Saines habitudes de vie à l’Association, Émilie Dansereau-Trahan, affirme que les risques pour la santé des jeunes sont réels. Elle soutient que la teneur en caféine de ces boissons est associée à des céphalées, des troubles du sommeil et des problèmes de comportement.

Bien que les compagnies de boissons énergisantes disent ne pas cibler les jeunes, Mme Dansereau-Trahan croit au contraire que leurs stratégies marketing s’adressent à eux et leur font miroiter un mode de vie aventureux, en s’associant à des sports extrêmes et en leur attribuant des propriétés d’invincibilité.

Actuellement, quelque 80 municipalités du Québec ont adopté des résolutions interdisant la vente de ces boissons au sein de leurs établissements. Toutefois, les gouvernements provincial et fédéral n’ont pas emboité le pas, comme c’est le cas pour les produits du tabac et de l’alcool.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!