Getty Images

QUÉBEC – Tout près des trois quarts des répondants à un sondage réalisé en ligne par le CAA-Québec croient que la légalisation du cannabis au Canada aurait un impact négatif sur la sécurité routière.

Le sondage réalisé entre le 13 mai et le 12 juin derniers précise que 90 pour cent des répondants croient que le nombre de victimes de la route augmenterait. Les automobilistes de la génération des baby boomers semblent bien plus inquiets que les plus jeunes.

Le gouvernement du Canada devrait imposer une mesure de type tolérance zéro envers ceux qui consomment des drogues et prennent le volant, d’après 80 pour cent des répondants. Selon 78 pour cent d’entre eux, il est aussi dangereux de prendre le volant sous l’effet du cannabis que sous celui de l’alcool.

Sophie Gagnon, vice-présidente communications et affaires publiques chez CAA-Québec, croit que ces données doivent être prises au sérieux car elles reflètent la perception de la population. Elle affirme que la légalisation du cannabis ne doit pas se faire au détriment de la sécurité routière.

Mme Gagnon ajoute que le CAA-Québec n’est ni pour ni contre la légalisation du cannabis et que l’organisme n’a pas l’intention de se mêler de ce débat.

Le sondage a été mené auprès de 1299 membres du CAA-Québec qui prétend défendre les intérêts de plus de 1,2 million d’automobilistes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!