HALIFAX — Un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) devra faire face à la justice en Nouvelle-Écosse pour une présumée agression sexuelle qui se serait produite il y a plus de 20 ans.

La GRC explique qu’elle enquêtait sur un autre dossier lorsqu’elle a été informée d’une agression sexuelle qui serait survenue en 1995 à Auburn, en Nouvelle-Écosse.

Les enquêteurs allèguent que le constable Charles Quartey a alors procédé à des attouchements sexuels sans le consentement de la présumée victime. Il travaillait alors au poste de Bridgetown.

Le constable Quartey, qui est présentement posté dans les Territoires du Nord-Ouest, comparaîtra en Cour provinciale à Kentville, en Nouvelle-Écosse, le 27 septembre prochain.

Des tâches administratives au sein de la GRC ont été confiées au policier en novembre 2015 avant sa suspension, le 17 juin dernier.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!