Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Green Day et Caroline Savoie.

Rien de mal à ça
Green Day
Revolution radio
Note:

Avec son premier album en quatre ans, Green Day n’a pas essayé de se réinventer. Et il n’y a rien de mal à ça. Revolution Radio est exactement ce qu’il devrait être : un album de Green Day. Des tounes à trois-quatre accords, des mélodies ultra-accrocheuses et des textes revendicateurs, un peu maladroit parfois, mais qui ont leur place dans le climat actuel. Forever Now, si elle n’était pas si longue, Too Dumb to Die et Bouncing of the Wall auraient complètement eu leur place sur Dookie par exemple.

– Mathieu Horth-Gagné

Inégal
Caroline Savoie
Caroline Savoie
Note:

Le folk pop de Caroline Savoie est simple – peut-être un peu trop? L’album est inégal : le début commence en force, puis ça s’essouffle au milieu, et ça reprend du galon vers la fin. On passe rapidement sur plusieurs chansons jusqu’à ce qu’on tombe sur The Sailor, une magnifique ballade qui nous donne envie de terminer d’écouter l’album. Les chansons qui suivent, Le blues de la Transcanadienne et Y’en aura confirment qu’on a bien fait de se rendre jusqu’au bout.

– Virginie Landry

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus