Collaboration spéciale Dans son plus récent titre, Caroline Munger a voulu montrer l'importance de la famille.

La série Biscuit et Cassonade, qui raconte en photos les voyages autour du monde de deux moutons en peluche, a été imaginée par Caroline Munger.

Alors qu’elle vient de publier le cinquième tome de leurs aventures – une jolie mise en scène évoquant les rituels du temps des Fêtes –,
l’auteure et photographe évoque quelques souvenirs qui l’ont inspirée.

L’arrière-scène des livres mettant en vedette Biscuit et Cassonade fascine. «Les gens que je rencontre s’intéressent presque autant à mon processus de création qu’aux livres eux-mêmes», remarque Caroline Munger.

Ce n’est pas étonnant quand on sait qu’elle peut aller jusqu’à se coucher sur le sol en pleine séance photo – par exemple devant le château de Sceaux, en France, ou au pied de la statue de la Liberté – afin de se mettre à la hauteur des deux protagonistes!

Pour cette nouvelle histoire, elle a puisé davantage dans ses souvenirs d’enfance, puisque les deux frères se retrouvent cette fois non pas à l’étranger ou en plein air, mais bien à la maison. «Avec l’aide d’une amie scénographe, j’ai créé l’univers intérieur de Biscuit et Cassonade en gardant en tête le décor chaleureux de la maison de mes grands-parents», explique-t-elle.

Souvenirs et imagination
Caroline Munger admet qu’il y a aussi une bonne part d’imaginaire dans ce conte. «Je ne suis pas nécessairement allée couper un sapin de Noël dans la forêt avec mes parents comme le font Biscuit et Cassonade, mais c’était un bon prétexte pour les amener à l’extérieur», illustre-t-elle.

Bien sûr, on reste dans «les clichés de Noël», convient l’auteure, mais sans pour autant tomber dans les références religieuses ni dans l’esprit de surconsommation. «On veut aller à l’international, alors je voulais que les enfants de la France, de l’Allemagne ou du Mexique, par exemple, puissent se reconnaître aussi», insiste-t-elle.

La photographe a d’ailleurs de grandes ambitions pour ses petits protégés. Déjà, un projet de série télé est en chantier (on parle pour le moment de courts épisodes de sept minutes chacun qui pourraient entrer en ondes aussi tôt que l’automne prochain). Des peluches Biscuit et Cassonade devraient aussi être en vente pour Noël 2017 si tout va bien.

Pour le moment, on attend les prochains tomes. Cet hiver, Biscuit et Cassonade découvriront les sports d’hiver. Dans une autre histoire à paraître le printemps prochain, ils iront passer du temps chez leur copine à la ferme.

En librairie

Dans le plus récent titre de la série, Biscuit et son petit frère Cassonade se préparent à passer un Noël inoubliable.

Biscuit et Cassonade aiment Noël, Caroline Munger, Les éditions de la Bagnole

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus