Ktahkomiq

En cette ère de réparation et de réconciliation, la troisième édition de Printemps autochtone d’Art invite à construire des ponts et à rétablir le dialogue en proposant une programmation variée, qui comprend une soirée de courts métrages, une réflexion sur les arts autochtones au Québec et des levers de rideau dans différents théâtres et lieux de création de Montréal. Voici trois activités à ne pas manquer.

Ktahkomiq
C’est une véritable tragédie shakespearienne que propose cette production atypique. Surtout qu’elle est inspirée d’une histoire vraie.
Le comédien Dave Jenniss voulait créer une pièce sur la langue, l’identité, le territoire et les ancêtres avec la danseuse Ivanie Aubin-Malo… avant de découvrir que leurs familles respectives sont en conflit depuis trois décennies! Un exutoire courageux où la tentative de dépasser la colère s’avère essentielle à l’établissement de nouvelles fondations salvatrices.
> Les 27 et 28 avril à la Maison de la culture Frontenac, le 4 mai à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce et le 12 mai à la Maison de la culture Montréal-Nord

Tehatikonhsatatie: Pour celles et ceux qui nous suivront
Les artistes Carla et Babe Hemlock ont déjà présenté leurs créations aux États-Unis et en Russie, mais jamais dans leur contrée natale. C’est maintenant chose faite avec cette exposition qui permet de partager leur culture et leur vision du monde à partir d’objets transformés en œuvres d’art, notamment des courtepointes et des porte-bébés. La famille y occupe une place prépondérante, tout comme les questionnements intergénérationnels, où la notion de temps est plus circulaire que linéaire.
> Du 27 avril au 3 juin à la Maison de la culture Frontenac

Oratorio poétique Wampum-Kaionn’i


Cette manifestation d’art qui combine poésie et musique rassemble des textes écrits par Yves Sioui-Durand sur une période de 30 ans. Comme une rivière de paroles qui déferlent, la représentation tend la main aux discussions, revenant sur un passé douloureux (le génocide culturel des conversions), alors que Montréal s’apprête à célébrer son 375e anniversaire. Un acte de mémoire et de purification du corps et de l’âme dans l’espoir de lendemains meilleurs.
> Le 22 juin à la Cinquième Salle de la Place des Arts

**

Le Printemps autochtone d’Art 3
Du 1er avril au 22 juin

Aussi dans Culture :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!