HBO Carrie Coon dans The Leftovers

L’actrice américaine Carrie Coon est en vedette non pas dans une, mais bien dans deux séries dramatiques de l’heure. Soit The Leftovers et Fargo. Elle en parle à Métro.

Carrie Coon nous appelle de Calgary, par un jour où il ne fait pas trop froid. Pas assez, du moins, pour que l’équipe de tournage doive se rendre sur le plateau en souffleuse.  Elle est sur le point de terminer son boulot au sein de la saison 3 de Fargo.

La série créée par Noah Hawley, inspirée du film-culte des frères Coen paru en 1996, a bien sûr besoin d’un décor fait de montagnes de neige. Histoire que les personnages soient aussi perdus dans leurs dilemmes que dans le paysage.

L’actrice y tient le rôle principal, celui d’une chef de police et mère monoparentale. Une femme que Carrie Coon décrit comme étant «la moins gentille des gentilles shérifs».

Le crime qu’elle investigue dans cette saison implique une chicane de longue date entre des frères jumeaux : un modeste agent de libération conditionnelle et un magnat de l’immobilier, tous deux incarnés par Ewan McGregor.

Mais ce n’est pas tout. L’interprète de 36 ans est également en vedette dans The Leftovers, qui en est à sa troisième et dernière saison. Dans ce drame apocalyptique de Damon Lindelof, où elle joue aux côtés de Justin Theroux, elle personnifie une femme terrassée par le deuil qui tente de faire face à un monde d’où son mari, leur enfant et 140 millions d’êtres humains ont disparu.

Au premier coup d’œil, on pourrait croire que ces deux séries n’ont rien en commun. Pourtant, on observe qu’elles tournent toutes deux autour de personnages condamnés, plongés dans des situations sans issue. Lorsqu’on en fait la remarque à Carrie Coon, elle rit.

«Je ne le vois pas du tout comme ça! Cependant, ces deux séries en révèlent beaucoup sur le spectateur. J’en conclus donc que vous vous sentez condamnée et plongée dans une situation sans issue, Kate?»

Reprenant son sérieux, l’artiste née à Chicago, qui jouait la sœur de Ben Affleck dans Gone Girl, affirme que, ultimement, Fargo et The Leftovers parlent toutes deux de la façon dont la résilience aide les humains à traverser même les plus ahurissantes circonstances. Une idée qui ne saurait mieux tomber qu’en ces temps qui sont les nôtres.

«Les deux femmes que j’incarne cherchent une explication logique aux dérives du monde qui les entoure. Elles croient que les mauvaises choses n’arrivent pas aux bonnes personnes. Évidemment, elles se rendent vite compte que la réalité est tout autre.» – Carrie Coon, actrice, sur ses rôles dans Fargo et The Leftovers

Voyez-vous des points de comparaisons entre vos deux personnages?
Ces femmes ne supportent pas les imbéciles. Elles affichent également, toutes les deux, un calme flegmatique. Elles sont aussi rigoureuses – et tout sauf complaisantes. Pour finir, puisque j’aime apporter une touche d’humour dans tous mes rôles, ces deux femmes en ont, elles aussi.

Que pouvez-vous révéler sur cette dernière saison de The Leftovers? Est-ce que nous aurons des réponses? L’héroïne que vous incarnez trouvera-t-elle la paix?
Je peux révéler que j’ai trouvé la fin très satisfaisante. Plutôt que de tomber dans des révélations-chocs, l’ensemble se termine sur une note personnelle et profonde, et une vision particulière des relations humaines.

Pensez-vous que les spectateurs recevront la série différemment en raison de tout ce qui se passe sur la planète?
Il est vrai que le monde a beaucoup changé ces derniers mois. On dirait même que la réalité a rattrapé la fiction! Mais c’est aussi la raison pour laquelle je trouve cette série si optimiste et remplie d’espoir. On y voit la résilience humaine et la capacité qu’ont les gens de s’adapter à ce que le monde leur offre de plus difficile, de prime abord insurmontable.

C’est aussi votre dernière saison de Fargo (même si c’est également la première à laquelle vous participez!). Vous sentez-vous comme si vous disiez adieu à ces deux grandes expériences de tournage?
D’une certaine manière, je perçois Fargo comme un très long film de 10 heures. Après une saison, j’ai l’impression que je commençais tout juste à décoder mon personnage, Gloria. Je sens que je vais quitter ce tournage et qu’elle restera encore un mystère pour moi… Mais j’adore ça. À bien y penser, je me sens de la même façon par rapport à mon personnage dans The Leftovers, Nora. Elle reste un mystère, et c’est très bien ainsi. Trois ans, c’était la période de temps idéale pour la jouer. Si j’étais restée dans ses souliers pendant sept ou huit ans, ç’aurait pu devenir irritant! (Rires) C’est déjà assez dur d’être soi-même!

La saison 3 de Fargo est diffusée le mercredi à 22h à FX

La saison 3 de The Leftovers est diffusée le dimanche à 21h à HBO.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!