Parfum de réussite
Maude Audet
Comme une odeur de déclin
Note:

Sensible sans être larmoyant, sombre sans être déprimant, le troisième opus de Maude Audet emprunte une voie originale dans le paysage folk québécois. Avec maîtrise, l’auteure-compositrice-interprète de la Vieille Capitale parvient à allier sa poésie lucide à des mélodies douces-amères qui oscillent entre rock, folk et grunge. Le plus bel exemple est Gallaway Road, qui ouvre l’album, noire ballade où la dureté des cordes électriques contraste avec une voix douce et vaporeuse. Saluons la présence d’Ariane Moffatt derrière la console, trop rare exemple d’une femme à la réalisation au Québec.

– Benoit Valois-Nadeau

Oui, mais…
Dany Placard
Full Face
Note:

Dany Placard offre un album rock aux influences grunge qui nous laisse sans grandes émotions. C’est surtout du côté des sonorités qu’on aurait aimé plus d’originalité. Sur ce point, l’album arrive quelques années en retard. Soulignons quand même les bons coups, comme la poésie poignante et crue de Placard qui compense pour une certaine pâleur du côté des arrangements. Somme toute, Full Face reflète une maîtrise musicale parfaite de la part de l’auteur-compositeur-interprète saguenéen; on aurait simplement souhaité qu’il soit plus aventureux, plutôt que de se confiner à des sons déjà bien connus.

– Alexis Boulianne

Dialogues variés
Emie R Roussel Trio
Intersections
Note:

Ce quatrième album du trio piloté par la pianiste Emie Rioux-Roussel se veut une rencontre entre plusieurs musiciens ou une intersection. La variété présentée fait qu’il est difficile de déceler une direction à ce disque. Par contre, prise indépendamment, chacune des conversations menées par les musiciens est très intéressante. C’est celles en trio acoustique qui se démarquent davantage, laissant une bonne place à la contrebasse de Nicolas Bédard et au toucher léger de l’ivoire par Emie Rioux-Roussel.

– Dominique Cambron-Goulet

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!