Denis Beaumont/Métro Guillaume Wagner

À la suite des allégations d’inconduites sexuelles à l’endroit d’Éric Salvail, Guillaume Wagner a publié, mercredi, un texte pour dénoncer le comportement de l’homme, mais aussi celui du directeur de Juste pour rire, Gilbert Rozon.

Dans une publication Facebook partagé plus de 4500 fois, l’humoriste a partagé son expérience personnelle vécue avec M. Salvail «en signe de support à ceux qui ont subi préjudice». À deux reprises, l’animateur de V télé aurait adopté un comportement inapproprié en sa présence.

Vers la fin de sa publication, Guillaume Wagner nomme aussi Gilbert Rozon, allant même jusqu’à le qualifier «d’agresseur». En 1998, l’homme a été condamné pour agression sexuelle, avant d’obtenir l’absolution inconditionnelle en 1999.

«Ça commence à sortir. Ça va continuer de sortir. Je ne travaillerai plus pour Juste pour rire tant et aussi longtemps qu’un agresseur en sera le patron», annonce M. Wagner.

Tous les détails dans son message:

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!