Walt Disney Jeremy Irvine et Joey le cheval

Cette semaine, on craque pour… War Horse, Les neiges du Kilimandjaro, Shameless, la deuxième saison de Game of Thrones, Une bouteille dans la mer de Gaza, Don’t Leave Me, de Regina Spektor et Le bestiaire des fruits.

Et on se désole pour… La bande-annonce de Total Recall

1. War Horse
C’est d’abord avec appréhension qu’on a abordé War Horse.  Le  film allait-il  verser dans le mélodrame et tenter sans arrêt de nous arracher des larmes? Eh bien non. C’est du bon Spielberg, une grande fresque épique. Basé sur une histoire de l’auteur qui nous avait donné Joyeux Noël –  œuvre avec lequel on peut tracer certains parallèles, d’ailleurs – le film suit un cheval qui passe de maître en maître au cours de la Première Guerre mondiale et touche le cœur de tous ceux avec qui il entre en contact. Et force est de l’avouer, il nous touche également et on y croit. Regarder la bande-annonce de War Horse. Présentement en DVD. (Jessica Émond-Ferrat)
2. Les neiges du Kilimandjaro
Robert Guédiguian est bien connu pour ses œuvres cinématographiques à teneur sociale. Dans Les neiges du Kilimandjaro, il se penche sur les conséquences de la mise à pied d’ouvriers dans un chantier de Marseille. Avec ses fidèles comparses (Jean-Pierre Darroussin et Ariane Ascaride en tête), le réalisateur offre un film sensible, nuancé, bien joué et qui invite à réfléchir. Regarder la bande-annonce du film Les neiges du Kilimandjaro. Présentement en DVD. (Jessica Émond-Ferrat)
3. Shameless
Amateurs de séries ne mettant pas en vedette des gens pleins de fric qui s’ennuient, voici Shameless. Présentée sur Showtime, réseau connu pour ses émissions un peu en marge (Californication, Nurse Jackie…), ce Bougon à l’américaine, adapté de son homologue britannique, dépeint la vie houleuse d’une famille complètement dysfonctionnelle. À la tête de ce clan composé de gamins instables trône le patriarche alcoolique et dépravé, incarné par le toujours excellent William H. Macy. Pas forcément drôle, mais drôlement intéressant. Enfin, si on se fie aux premiers épisodes, ça promet. Regarder la bande-annonce de Shameless. Présentement en DVD. (Natalia Wysocka)
4. La deuxième saison de Game of Thrones
Quand la première saison de Game of Thrones a pris  fin, nous n’avions plus de personnage principal – c’est le genre d’effet que peut avoir une décapitation – et les créateurs nous avaient laissé sur une image troublante : une femme nue, entourée de trois jeunes dragons. Cela peut sembler un peu idiot, mais c’est tout à fait acceptable dans la logique de la série. Les créateurs avaient donc beaucoup de réponses à donner dans le premier épisode de la seconde saison, diffusé dimanche dernier. Ils ont réussi à faire avancer l’intrigue en nous présentant de courtes vignettes relatant l’évolution des différents personnages. En passant, le nouveau roi est plus détestable que jamais. Nous avons déjà hâte qu’il se fasse arracher le trône de fer. Game of Thrones, le dimanche à 21 h sur HBO (Mathieu Horth Gagné)
5. Une bouteille dans la mer de Gaza
Quand on lit le synopsis d’Une bouteille dans la mer de Gaza, réalisé par Thierry Binisti et adapté du roman de Valérie Zenatti, on s’attend à une histoire d’amour impossible entre Naïm, un jeune Palestinien et Tal, une Française de 17 ans installée à Jérusalem. Mais ce long métrage nous permet avant tout d’être le témoin de deux tristes réalités causées par le conflit israélo-palestinien. De manière subtile le réalisateur a su donner un peu d’humanité à ce conflit qui n’en a pas. Tout cela est rendu possible par le jeu des acteurs Mahmoud Shalaby (Naïm) et Agathe Bonitzer (Tal), convaincants dans leur réalité fragile. Regarder la bande-annonce d’Une bouteille dans la mer de Gaza. Présentement en salle. (Anicée Lejeune)
6. Don’t Leave Me, de Regina Spektor
L’auteure-compositrice-interprète russo-américaine vient de sortir un nouveau single intitulé Don’t Leave Me (Ne me quitte pas). Une première version, un peu moins réussie et beaucoup plus épurée de cette chanson, apparaît sur son album Songs, sorti en 2002. La pièce retouchée figurera sur  son sixième album, What We Saw from the Cheap Seats, dont la sortie est prévue en mai 2012. Cette nouvelle version plus pop met en valeur sa petite voix claire qu’on adore et nous fait trépigner d’impatience en attendant le prochain album! Écouter Don’t Leave Me de Regina Spektor. (Rachelle McDuff)
7. Le bestiaire des fruits
Mercredi soir avait lieu la remise des prix Bédélys, qui récompensent le meilleur du neuvième art paru au cours de la dernière année. Au nombre des lauréats, la bédéiste Zviane a reçu le Bédélys indépendant pour son Bestiaire des fruits, une chronique en bande dessinée où la jeune femme découvre – et note – les fruits les plus exotiques. On en profite pour découvrir ou relire cette BD superbement illustrée, savoureusement drôle, et qui se dévore d’une traite. Dans certaines librairies. Visiter le site de la bédéiste Zviane (Jessica Émond-Ferrat)

MÉTRO EN ENFER

La bande-annonce de Total Recall

La tendance n’est pas nouvelle. Depuis un bon moment déjà Hollywood aime bien remâcher des classiques des années 1980 et 1990 (Transformers, Fright Night, G.I. Joe). La prochaine victime de cette triste tendance est Total Recall. Dans la bande-annonce du «nouveau» film, on voit, entre autres, Colin Farrell, le remplaçant d’Arnold Schwarzenegger, dégommer une dizaine de guerriers, qui ressemblent franchement à une version cheap des soldats de l’Empire de la Guerre des étoiles. Il ne faut pas non plus oublier la méchante épouse (Kate Beckinsale), qui est encore une agente double, et la nouvelle flamme de notre héros, jouée par Jessica Biel. À moins que la bande-annonce ne soit trompeuse, tout indique que le remake n’aura pas l’impact de l’original. (Mathieu Horth Gagné)

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!