Getty Images Taika Waititi, réalisateur de Thor : Ragnarok

C’est pour travailler avec Chris Hemsworth et faire changement que Taika Waititi a décidé de prendre part à l’univers Marvel avec Thor.

Le Néo-Zélandais porte plusieurs chapeaux : réalisateur, écrivain, peintre, humoriste et acteur. Mais il s’est surtout illustré pour ses courts métrages et pour son travail à la télévision. En 2004, il a été nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage pour Two Cars, One Night. Quand on a su qu’il réaliserait Thor : Ragnarok, de nombreuses voix pour et contre se sont élevées. Waititi est reconnu pour réaliser des films à saveur humoristique, et c’est donc sans surprise que le troisième film de la série, en salle présentement, est empreint de sa touche comique.

Vous êtes connu en tant que réalisateur capable de faire un drame avec de l’humour…
Les longs métrages ont toujours un ton différent des courts métrages ou des séries télé. Je regarde toujours les projets qu’on me présente comme s’ils faisaient partie d’un film indépendant, un genre que j’adore. J’aime l’humour même dans les situations les plus difficiles. J’aime l’utiliser pour rendre un personnage de plus en plus maladroit. Dans Thor, par exemple, j’ai usé d’humour avec les personnages du frère exaspérant, de la fille en état d’ébriété ou de l’homme bipolaire. [Rires] Puis, j’ajoute les effets spéciaux, les bagarres et les explosions! L’action, ça m’allume.

Avez-vous hésité à accepter ce projet?
Je n’ai pas hésité, mais j’ai émis une condition : avoir la liberté de travailler comme je veux. Il y a beaucoup de films de super-héros. Mon but était d’en faire un différent dans le ton et dans les dialogues. La job de Marvel était de me garder sur la bonne voie pour être certain que je ne déforme pas les Avengers. [Rires]

Certains critiquent le fait que le film est trop loin de la bande dessinée originale…
L’histoire a été respectée, car nous avons seulement ajouté quelques éléments pour la compléter. Oui, il y a plus d’humour et des scènes qu’on voit rarement dans un film de superhéros. Par exemple, le fait que Thor a le béguin pour Valkyrie (Tessa Thompson), une commerçante alcoolo et joueuse compulsive. De plus, la musique du film est très rétro et influencée par celle des années 1980, ce qui la différencie des autres films du genre.

Vos détracteurs ont fait valoir que l’excès d’humour trahit l’histoire…
J’aime les personnages humains. Même si une histoire est dramatique et sombre, je veux montrer un côté drôle. J’ai beaucoup travaillé avec Chris [Hemsworth]. Je le connais comme acteur et en tant qu’homme. C’est toute une pièce d’homme et c’est quelqu’un de bien. C’est arrivé qu’il me dise: «Ils vont nous laisser faire ça?» Il était fasciné par les scènes et nous ajoutions notre grain de sel tous les jours. Finalement, Marvel a trouvé que c’était vraiment amusant.

Vous sentez-vous à l’aise avec des projets de si grande envergure?
J’aime faire toutes sortes de choses. J’ai toujours voulu faire quelque chose de vraiment gros parce que je travaille surtout dans des petites productions. J’adore ce que je fais généralement, mais Thor était un beau défi qui ne se refusait pas.

Personnage féminin

Ce que Taika Waititi pense du personnage de Hela, campé par Cate Blanchett.

«C’est la première vilaine de l’univers Marvel. Elle est la méchante la plus intéressante des vilains de la série de bande dessinée. Elle est amusante, étonnante, endurante, et elle a des pouvoirs incroyables. Sa garde-robe est spectaculaire. Dans les films précédents, Thor n’a jamais rivalisé avec une personne aussi forte et aussi sensuelle que cette femme. Quand j’ai rencontré Cate pour la première fois, elle m’a dit : “Je veux combattre des gens et m’amuser! Je veux que mes enfants me voient et envient ce que je fais.»

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!