Getty Images/iStockphoto

Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Black Salvation, Loïc April et Jack White.

Pure bliss
Black Salvation
Uncertainty is Bliss
••••
Les trois membres de Black Salvation montrent tout leur talent d’instrumentalistes et confirment le son unique du groupe allemand (trop peu connu) dans ce deuxième long jeu. Si ça avait été du métal, on aurait parlé de prog. Comme c’est plutôt du rock, on dit psychédélique, semble-t-il. Pour faire ça simple, Uncertainty is Bliss, c’est huit merveilleux morceaux transcendants. On embarque pour les rides de sept et neuf minutes que sont In a Casket’s Ride et A Direction is Futile, et on aime la voix-à-la-Bowie-de-Blackstar sur Breathing Hands.–Carine Touma

Sous influence
Loïc April
LOÏC APRIL
•••½
Séparer l’artiste de ses influences s’avère, dans le cas de Loïc April, impossible. On entend toutes sortes de choses dans son album éponyme, disponible à partir d’aujourd’hui : du The Strokes, du Malajube et du Slowdive, par exemple. LOÏC APRIL demeure une proposition intéressante qui bâtit sur l’oeuvre de ceux qui l’ont précédée. Avec ses textes riches et tristes entonnés par une voix éthérée, Loïc April célèbre la grisaille urbaine de manière bien mélancolique. C’est un album doux, fait pour se consoler – à écouter par mauvais temps.–Alexis Boulianne

Kaléidoscopique
Jack White
Boarding House Reach
•••
On soupçonne Jack White d’avoir trouvé dans son bas de Noël des bongos, un orgue B3, un ordinateur et un vieux synthétiseur Casio tellement son troisième album solo va dans toutes les directions. Un peu comme Beck à ses débuts, l’ancien leader des White Stripes se lâche lousse et expérimente une vaste palette de sonorités, allant du blues à l’électro-trash. On aurait apprécié une ligne directrice plus cohérente, mais ce long jeu contient son lot de chansons très solides, comme Why Walk a Dog, Over and Over and Over et Get In The Mind Shaft.–Benoit Valois-Nadeau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!