ALAIN SAINT-ONGE /COLLABORATION SPÉCIALE

Cette semaine, Métro craque pour La Mondiola, le premier roman d’Alice Fontaine, la formation québécoise Zen Bamboo, Abigail Spencer dans Timeless, les livres Narval, licorne de mer et Zoé, championne des cas ratés et les secrets de la vérité.

1. La Mondiola
Bienvenue au 1955, rue Fullum. Camille vous y attend, vous et 19 autres invités, pour célébrer l’anniversaire de son logeur, Antonio. Mais voilà, Anna Magnani s’ajoute au groupe et vient quelque peu gâcher la fête en apportant avec elle des objets et des souvenirs de Mario, le défunt ex-mari de Camille. L’hôtesse, jouée par la charmante Liliane Boucher, tentera tant bien que mal de garder son calme, mais finira par se laisser envahir par les émotions. Tantôt comique, tantôt dramatique, cette pièce, qui se déplace du salon à la salle à manger en passant par la chambre à coucher, vous mettra au premier plan, en contact avec les comédiens, et vous fera vivre le théâtre autrement.
 Les mercredi, jeudi et samedi, jusqu’au 7 juin. –CARINE TOUMA

2. À toi
Le premier roman d’Alice Fontaine se lit d’une traite. Rédigé à la manière d’une lettre à celui qui l’a blessée, chaque petit chapitre raconte un épisode de cette histoire d’amour destructrice qui la hante encore. L’auteure relate, dans une langue empreinte d’authenticité, les insultes, la colère et la honte qui l’ont habitée de 13 à 19 ans, au pire de la tourmente. Six mois après l’émergence du mouvement #moiaussi, les dénonciations continuent, sous toutes les formes possible, thérapie collective dont on a bien besoin. Aux Éditions au Carré. –JESSICA DOSTIE

3. Zen Bamboo
La formation québécoise Zen Bamboo lance aujourd’hui le troisième volet de son album enregistré au début de 2017. Volume 3: Carrière solo contraste fortement avec ses prédécesseurs par son minimalisme: quelques guitares suffisent souvent à appuyer les textes touchants et intimes de Zen Bamboo. On sent une mise à nue complète dans cet EP doux et lumineux, qui nous a transporté bien plus loin qu’on pensait. –ALEXIS BOULIANNE

4. Abigail Spencer dans Timeless
L’an dernier, on vous suggérait d’embarquer avec Lucy, Wyatt et Rufus dans leur machine à voyager dans le temps pour la première saison de Timeless. Maintenant, on remercie les fans qui ont sauvé l’émission de l’annulation, car on admire encore le jeu d’Abigail Spencer, qui est plus merveilleuse que jamais dans les nouveaux épisodes. Le plaisir qu’elle a à interpréter différents personnages le temps d’une mission (à Hollywoodland 1941, Salem 1692, ou en France 1918) afin de sauver l’Histoire est évident et ajoute au charme de l’émission. Dimanche à 22h sur Global. –CARINE TOUMA

5. Narval, licorne de mer
Voici un court roman graphique qui a tout pour plaire aux lecteurs débutants avec son humour accessible et ses illustrations rigolotes. D’abord, les présentations: Narval, une licorne de mer insouciante, et son nouvel ami Gelato, une méduse raisonnable, partagent leurs réflexions candides dans trois histoires mettant de l’avant des thèmes actuels comme l’amitié, l’inclusion et l’imagination. L’auteur et illustrateur Ben Clanton tient clairement un bon filon. On a déjà hâte à la suite! Aux éditions Scholastic. –JESSICA DOSTIE

6. Zoé, championne des cas ratés
Le premier livre jeunesse de la journaliste Catherine Girouard, Zoé, championne des cas ratés, met en scène une petite fille espiègle qui souhaite faire plaisir à tout prix
à sa mère le jour de son anniversaire. Débordante d’imagination, elle a 
le don de se mettre les pieds dans les plats. Les enfants s’attacheront à
ce personnage intrépide qui n’a pas froid aux yeux et piafferont d’impatience pour découvrir ses nouvelles péripéties. Les parents espéreront de leur côté que leur progéniture ne tente pas d’imiter la petite Zoé. Heureusement que l’histoire se termine bien. Aux Éditions de la Bagnole. –MARIE-EVE SHAFFER

7. Les secrets de la vérité
Un mystère enveloppé dans une énigme. Voilà comment on pourrait résumer l’intrigue de
la nouvelle création du Théâtre du futur, Les secrets de la vérité, qui inclut théorie du complot, clonage et Immaculée Conception. Si le résultat est parfois déroutant, tellement les digressions et les ruptures narratives sont nombreuses, on salue l’audace des auteurs Guillaume Tremblay et Olivier Morin, qui ont le mérite d’aller jusqu’au bout de leur réflexion sur la perte d’une vérité commune. Aux Écuries jusqu’au 28 avril.
 –BENOIT VALOIS-NADEAU

Et on se désole pour…

La fin du Rick Mercer Report

En 15 ans, l’émission politico-comique (parfois décrite à tort comme l’Infoman du Canada anglais) nous a fait découvrir plus de 500 coins et recoins du Canada, de Haida Gwaii à Fogo Island, en passant par Inuvik. Qui remplacera le comédien à l’accent terre-neuvien
 et nous fera rencontrer fermiers et pêcheurs, politiques, militaires et secouristes, et personnages colorés de partout au pays? Et nous donnera «l’impression d’écouter la télé d’un autre pays» (je cite ici mon collègue Alexis)? Le RMR, c’était «all that and so much more», comme le disait l’animateur à l’enthousiasme contagieux. C’était aussi des commentaires pertinents sur l’actualité, des sketchs et un voyage chaque semaine d’un océan à l’autre… à l’autre. –CARINE TOUMA

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!