Getty Images Aretha Franklin

La chanteuse afro-américaine Aretha Franklin s’est éteinte jeudi matin à l’âge de 76 ans, a annoncé son attachée de presse, Gwendolyn Quinn.

La «reine de la soul» est morte chez elle, dans sa maison de Détroit, entourée de ses proches.

L’interprète de «Respect» était atteinte d’une forme de cancer du pancréas, diagnostiqué en 2010, à un stade très avancé, a confirmé le médecin d’Aretha Franklin, Dr Philip A. Philip.

«C’est l’une des périodes les plus sombres de nos vies, nous ne trouvons pas les mots pour exprimer la douleur dans nos cœurs. Nous avons perdu la matriarche et le pilier de notre famille. L’amour qu’elle portait pour ses enfants, ses petits-enfants, ses neveux, ses nièces et ses cousins n’avait pas de limites», a déclaré la famille d’Aretha Franklin par voie de communiqué.

«Nous avons été profondément touchés par l’incroyable élan d’amour et de soutien que nous avons reçu de nos amis proches, de nos supporters et de nos fans du monde entier. Merci pour votre compassion et vos prières. Nous avons senti votre amour pour Aretha et cela nous réconforte de savoir que son héritage continuera à vivre», ont ajouté les proches de la chanteuse, qui demandent au public de respecter leur intimité dans ces moments difficiles.

Les détails entourant les funérailles d’Aretha Franklin seront annoncés dans les prochains jours.

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!