Hier (28 octobre) avait lieu le34e Gala de l’ADISQ, qui récompense les artistes musicaux québécois qui se sont le plus illustrés durant l’année en cours.

Le premier prix de la soirée est allé au projet Douze Hommes Rapaillés, dans la catégorie Spectacle de l’année – Interprète. Richard Desjardins a quant à lui remporté celui de la même catégorie, mais comme auteur-compositeur-interprète, pour L’Existoire.

Cœur de pirate est repartie avec la statuette de l’album de l’année pour Blonde, ainsi que celle remise à l’interprète féminine de l’année, deux des plus prestigieuses de la soirée.

Son pendant masculin pour interprète de l’année est Vincent Vallières, qui a remporté cette année le Félix le plus convoité chez les hommes.

Mes Aïeux a reçu le titre de Groupe de l’année, et Lisa Leblanc celui de Révélation de l’année. Son pop-rock-folk trash, comme elle décrit elle-même, n’aura donc pas séduit que le public en 2012.

Le Félix pour l’auteur ou le compositeur de l’année est allé à Stéphane Lafleur/Avec pas d’casque pour Astronomie.

La soirée présentée au Théâtre Saint-Denis était animée par Louis-José Houde, toujours en grande forme.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!