Archives Métro Joël Legendre

MONTRÉAL – Depuis ses impressionnantes performances au «Bye Bye 2012», l’emploi du temps de Joël Legendre n’a pas connu d’accalmie. On a vu le comédien, metteur en scène et chanteur animer quotidiennement le nouveau magazine «Alors on jase!», en compagnie d’Élyse Marquis, de même que le quiz «Paquet voleur», à Radio-Canada, et l’année est loin d’être terminée.

Étonnamment, ce n’est pas la saison des vacances qui ralentira notre homme. Dès le lundi 20 mai, à 11h30 et en rediffusion le lendemain, à 19h30, on le retrouve à Canal Vie pour «Un été avec Joël», une émission culinaire qu’il présente en compagnie de Pierre Vigeant, traiteur et artisan cuisinier bien connu sur les plateaux de télévision et de cinéma. Chaque semaine, profitant des produits de saison, on concoctera des menus faciles, variés et goûteux. Pour cette première, terrine aux légumes, carré de porc à l’orange, embeurrée de choux et tarte aux fraises sauront satisfaire la grande famille Bombardier, les premiers à profiter de la bonne table.

En plus des amis, les invitations s’adresseront également à la famille de Joël, puis aux copains de théâtre, de moto, aux scouts, à des campeurs. Bref, ils seront très nombreux à se relayer dans le magnifique décor du vignoble Vents d’ange, à Saint-Joseph-du-lac, pour jouir de la bonne compagnie, de la campagne et des petits plats.

Grandir seul

Tous résidants de Montréal-Nord et laissés à eux-mêmes, quatre jeunes gens racontent comment ils espèrent se sortir du cercle vicieux du crime et de la pauvreté dans le documentaire «Ma vie réelle», le dernier réalisé par Magnus Isacsson, décédé peu de temps après l’avoir terminé. Au Canal D, ce dimanche, 19h.

Colère, souffrance, tristesse, détresse, abandon, voilà des mots scandés sur les rythmes du rap qu’ils mettent au point sous la supervision de Don Karnage, rappeur et intervenant social qui les initie au genre. On apprend que le phénomène du décrochage scolaire est souvent une conséquence de l’intimidation: qui peut tolérer qu’on accuse sa mère de vendre de la drogue, de se prostituer… En fait, Danny, Alexandre, Mikerson et Michael vivent avec de grandes lacunes qu’ils cherchent à combler sans trop savoir comment s’y prendre.

Alexandre recherchait sa mère depuis longtemps, puis un jour, elle répond à son appel. Mais la magie n’est pas au rendez-vous. Souffrant de bipolarité et de toxicomanie, cette mère ne sera d’aucun secours pour son fils. Danny, lui, devra apprendre à contrôler un budget. Michael continue de purger des peines de prison les fins de semaine en attendant la naissance de son fils et Mikerson continuera de crier sa colère d’avoir été abandonné par ses parents retournés en Haïti, à la façon hip-hop.

Et si on en riait

Le cinéaste Fernand Dansereau a voulu connaître l’opinion de quelques individus quant à leur perception du bonheur dans l’acte de vieillir. Comment être heureux quand, petit à petit, nous devons faire le deuil de nos capacités? Et le rire peut-il jouer un rôle dans tout ce processus du vieillissement auquel personne n’échappe? «Le vieil âge et le rire», une réflexion qui s’adresse à tous les âges et revêt autant de réponses que d’individus. À «Zone Doc», le vendredi 24 mai, 21h, à Radio-Canada.

À deux mois à peine de la naissance du bébé de la duchesse de Cambridge et du prince William, tout sera prêt à Kensington Palace, pour accueillir le nouveau-né. D’ici là, Canal Vie présente, le lundi 20 mai, à 15h et 20h, le documentaire «Les secrets de la pouponnière royale». Depuis l’annonce de la venue d’un premier enfant, on passe en revue couturiers, designers, décorateurs qui ont pris en charge les besoins de la jeune maman et de son bébé, de la garde-robe à la décoration de la pouponnière.

Suite au décès de la comédienne Huguette Oligny, Pascal Gélinas, fils de Gratien Gélinas, son ex-conjoint, a eu l’heureuse initiative d’immortaliser le dernier témoignage de la dame. Intitulé «Le goût de vivre», ce touchant documentaire révèle qu’à 91 ans, Huguette Oligny, débordait plus que jamais de cet amour de la vie. Ses amis, Gérard Poirier, Gilles Pelletier, Françoise Graton, lui reconnaissaient des dispositions toutes naturelles au bonheur malgré les grandes épreuves qui ont marqué sa vie. À ARTV, ce dimanche, 16h et 22h30.

À RADIO-CANADA: comme à l’habitude, «Tout le monde en parle» termine la saison, ce dimanche 19 mai, 20h, en offrant un montage des meilleurs moments de l’année avec promesse de retour pour une 10e année.

À TVA: en même temps que le soleil revient Guy Jodoin pour une 12e saison à «Sucré Salé». Du lundi au vendredi, 18h30, en plus de rencontres avec les artistes les plus courus de l’heure, une quinzaine de reporters parcourent tout le Québec à l’affût des événements culturels et activités sociales. À noter que le magazine est en rediffusion en fin de soirée.

À TÉLÉ-QUÉBEC: on dit du stresse qu’il est le mal du siècle. On lui attribue la mort de neurones, l’épaississement de la taille et l’effilochement des chromosomes. Coupable de bien d’autres choses, on examine de plus près cette bête capable du pire à «National Geographic / Le Stress: portrait d’un tueur», le mardi 21 mai, 20h.

À ARTV: à «Lire», Micheline Lanctôt et François Dompierre nous font découvrir «Anima», le nouveau roman de Wajdi Mouawad. Ensuite, au tour de Laurence Trépanier de présenter Nicolas Charrette, un jeune auteur québécois, qui publiait «Chambres noires», l’an dernier. Le jeudi 23 mai, 19h.

AU CANAL VIE: parce qu’ils aiment les défis, les designers Brigitte Poitras et Énock Robin mettent leur talent à profit dans des chalets qui nécessitent une bonne dose de revitalisation, le lundi 20 mai, 11h et le lendemain, 21h.

À MUSIMAX: toutes générations confondues, les chansons des Bee Gees n’ont jamais cessé de plaire. En quarante ans de carrière, ils ont vendu pas moins de 220 millions de disques. Le vendredi 24 mai, 20h, on les suit au MGM Grand, à Las Vegas, alors qu’ils interprètent leurs plus grands succès dans un spectacle auquel participe Céline Dion, dans un numéro spécial.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!