La mannequin québécoise Zoé Duchesne s’est déguisée en poupée, seins nus sur le tapis rouge. Deux minutes plus tard, elle se faisait chasser par la sécurité.

On l’a d’abord vue dans la revue Sports Illustrated en 2010, rappelle le Journal de Québec. À Cannes, Zoé Duchesne a lancé sa première « offensive » du projet Poupée.

Vêtue d’une robe signée Hervé Léger et son visage camouflé d’un chapeau, Duchesne a réussi à se rendre jusqu’au tapis rouge. Une fois là-bas, elle a dévoilé le grand jeu et retiré sa robe, sous laquelle elle s’était enroulée dans du papier sur lequel on lisait « fragile ».

Zoé Duchesne CannesUn message, explique la mannequin, qui vise à faire comprendre que sans apparat, « on est tous fragiles ». Elle avait accompagné sa mise en scène d’un « maquillage trash » et d’une perruque blonde.

Son geste artistique lui a valu l’attention de tous les photographes… et d’un policier qui croyait qu’elle était en état d’ébriété.

Zoé Duchesne affirme qu’il s’agit là d’une première apparition et qu’il y en aura d’autres, toutes planifiées à la dernière minute.

Crédit photo : Facebook

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!