Marc Labrèche sera la vedette de l'émission Les bobos, écrite par Marc Brunet.

Le comédien et sa complice du Cœur a ses raisons, Anne Dorval, seront les protagonistes d’une nouvelle série de Télé-Québec.

Le lendemain – littéralement – de son entrée en poste à Télé-Québec au début janvier, Dominique Chaloult, directrice générale des programmes et des médias numériques, a tout de suite téléphoné à deux de ses collaborateurs de longue date, Marc Labrèche et l’auteur Marc Brunet, pour leur dire : «Je vous donne une case horaire, mettez quelque chose dedans!» Le résultat : Les bobos, une émission à sketches dans la veine d’Un gars une fille, qui sera diffusée sur les ondes de Télé-Québec dès l’automne prochain.

Les 26 épisodes d’une demi-heure qui composeront la saison mettront en vedette un couple de bourgeois bohèmes («la clique du Plateau», précise Labrèche), interprété par Marc Labrèche et Anne Dorval. Ceux-ci rencontreront d’autres couples branchés comme eux dans des restaurants tout aussi branchés du Plateau, «pour discuter des livres qu’ils devraient avoir lus, des films qu’ils devraient avoir vus, des destinations hot de l’heure et des nouvelles boutiques à la mode», explique Marc Brunet, auteur de la série. Les conversations entre le couple et leurs différents couples d’amis (dont les interprètes n’ont pas encore été choisis) serviront donc de fil conducteur entre les divers sketches.

«Les bobos, c’est une faune de gens qu’on côtoie au quotidien, dont on fait nous-mêmes partie, il faut bien l’admettre, disait hier Marc Labrèche en conférence de presse téléphonique. Mais on n’en entend pas beaucoup parler. On avait envie de se moquer de nous-mêmes avec cette émission-là.» L’acteur a également affirmé que Les bobos permettrait de «récupérer des trucs d’actualité, mais dans un format différent de 3 600 secondes d’extase.»

Du côté des changements, le jeu-questionnaire La une qui tue!, animé par Jean-Philippe Wauthier, sera de retour dans un format d’une demi-heure, une formule resserrée qui devrait rendre le concept plus intéressant, a avancé Dominique Chaloult. «Une heure, c’était trop long, mais je crois beaucoup à cette formule d’analyse de l’actualité de la semaine», a-t-elle affirmé.

Bazzo.TV sera aussi de retour, mais sera désormais diffusé en direct, toujours le jeudi soir. «On a changé la formule pour être plus près de l’actualité pure et dure», a expliqué Dominique Chaloult.

En ce qui concerne les émissions qui ne reviendront pas, on compte La vie en vert («On avait l’impression d’avoir fait le tour», justifie Dominique Chaloult) et deux émissions qui n’en étaient qu’à leur première année, soit Bar ouvert et Papilles. Dans les deux cas, les cotes d’écoute n’ont pas été à la hauteur des espérances (en moyenne 49 000 pour Papilles et 46 000 pour Bar ouvert). Le départ de l’antenne de Papilles s’explique aussi par le fait que, malgré l’annulation de Bar ouvert, Christian Bégin sera tout de même de retour avec Curieux Bégin. «Avec À la Di Stasio, ça aurait fait trop d’émissions de cuisine», dit Dominique Chaloult.

Les retours
Outre Bazzo.tv et La une qui tue, les autres émissions qui reviendront l’an prochain à Télé-Québec :

  • Le code Chastenay
  • Les Appendices
  • Les Francs-Tireurs
  • Le magazine télé Voir
  • Génial!
  • Une pilule, une petite granule
  • Belle et Bum
  • Tout le monde dehors
  • Légitime défense
  • À la Di Stasio
  • Mad Men
  • Famille moderne

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!