OTTAWA – Une brochette de célébrités, de scientifiques et de philanthropes figurent parmi les plus récents récipiendaires de l’Ordre du Canada: on y retrouve la productrice Denise Robert, qui fait rêver les gens d’ici et d’ailleurs avec ses films, le chanteur René Simard qui a marqué la chanson québécoise et le chef Ricardo Larrivée qui fait aimer à tous l’art culinaire.

Chaque année, le gouverneur général du Canada remet l’insigne de l’Ordre à des citoyens pour reconnaître leurs réalisations exceptionnelles et leur contribution à la nation.

Cette fois-ci, 64 Canadiens ont rejoint l’Ordre — et 22 autres ont reçu une promotion en son sein.

Parmi ceux qui ont accédé à l’Ordre, on retrouve le commandant et astronaute Chris Hadfield, qui a intéressé jeunes et moins jeunes aux expériences scientifiques et qui a fait découvrir les merveilles de l’exploration spatiale au reste du monde.

La carrière de la productrice de films Denise Robert est soulignée: le gouverneur général David Johnston a tenu à récompenser le rôle qu’elle a joué dans l’affirmation et le rayonnement du cinéma québécois.

C’est elle qui a produit, entre autres films à succès, «À corps perdu» de Léa Pool, «le Confessionnal» de Robert Lepage et «les Invasions barbares» de Denys Arcand.

«C’est un honneur», a déclaré Mme Robert. Qui vient toutefois avec une certaine responsabilité, croit-elle.

«Je vais devoir travailler encore plus fort pour être à la hauteur», dit-elle.

En entrevue, elle rappelle les propos de son père auxquels elle croit fermement: que lorsqu’on vit dans une communauté, il faut savoir y participer.

Elle a aussi livré un vibrant plaidoyer pour la culture: «c’est ce qui nous définit, nous rend uniques».

La productrice soutient que la culture a besoin d’aide et de financement, notamment du gouvernement.

«Ce que la culture coûte est bien moins cher que cela pourrait coûter de ne pas en avoir», fait-elle valoir.

Denise Robert travaille sur un film qui va sortir en juillet, «Le vrai du faux», et sur une série télé, «La théorie du chaos». Elle consacre aussi de son temps à une campagne de financement pour le «sapin des stars», qui permet entre autres d’envoyer des enfants de milieux défavorisés dans des camps d’été.

René Simard, chanteur bien connu du public, reçoit l’honneur pour sa contribution à l’essor de la culture québécoise en tant qu’interprète, mais aussi comme animateur et metteur en scène.

Celui qui va bientôt célébrer ses 45 ans de carrière musicale a avoué avoir été surpris de l’honneur qui lui était conféré.

«On ne fait pas ce métier pour recevoir des médailles, mais quand ça arrive, ça fait un velours assez dur à expliquer», a-t-il confié, très humble, en entrevue avec La Presse Canadienne.

«Si j’ai pu rendre les gens heureux en faisant ce que je fais, tant mieux», a-t-il dit en ajoutant aussitôt qu’il voyait beaucoup son apport à la société en lien avec ses présidences d’honneur de plusieurs oeuvres caritatives et son travail pour les jeunes atteints de surdité.

«C’est le fun de faire des disques, mais c’est aussi le fun d’avoir le sentiment d’aider les autres», a-t-il dit.

Interrogé sur la culture québécoise pour laquelle il est récompensé, M. Simard s’est exclamé: «la culture c’est l’identité d’un peuple». Il dit trouver important avec son métier de «briser les frontières» et de faire connaître la culture québécoise bien au-delà de son nid de création.

Et pour avoir mis la cuisine à la portée de tous de même que pour son soutien envers diverses causes sociales, le chef Ricardo Larrivée se joint au groupe des récipiendaires.

Pour l’accompagner se trouve aussi sur la liste Michel Phaneuf, du célèbre Guide des vins du même nom.

Dans le monde des affaires, le gouverneur général distingue Christiane Germain, à la tête du Groupe Germain, «pour sa contribution novatrice au développement du secteur de l’hôtellerie au Canada».

Côté sciences, le professeur et chercheur Philip Branton est honoré pour son rôle dans l’élaboration d’un cadre de recherche national sur le cancer et pour ses recherches en oncologie.

Jean-Marie De Koninck se joint aussi à l’Ordre. Le gouverneur général souligne ses réalisations en tant que vulgarisateur des mathématiques et pour sa contribution à l’amélioration de la sécurité routière. Mais M. De Koninck est aussi connu comme fondateur du service de raccompagnement automobile «Opération nez rouge» et est à l’origine de l’existence de l’équipe de compétition du Rouge et Or de l’Université Laval en natation.

L’humoriste Rick Mercer, du célèbre «Rick Mercer Show», est du nombre, non seulement parce qu’il provoque et inspire les Canadiens avec son humour à saveur souvent politique, mais aussi pour son appui à plusieurs oeuvres caritatives.

Le compositeur et chef d’orchestre François Dompierre a été choisi pour son apport à la musique, notamment pour ses compositions pour le cinéma au cours des années, comme «Bonheur d’occasion» et «Le Matou».

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!