Benoît Paillé Klô Pelgag

La singulière Klô Pelgag nous présente une parcelle de son univers éclaté, en quatre chansons. Jeudi soir à 20 h, au Lion d’Or, Klô Pelgag, de son vrai nom Chloé Pelletier-Gagnon, lance un EP de quatre pièces judicieusement intitulé… EP. L’événement aura lieu dans le cadre de Vue sur la relève, un festival auquel Klô et ses sept musiciens, dont son frangin Mathieu, ont participé l’an dernier. «Ça fait vraiment plaisir de lancer mon disque dans ce cadre-là! C’est sûr qu’on tente toujours de faire en sorte que chaque spectacle soit spécial, mais celui de ce soir, je crois qu’il sera… comment dire? émouvant?» Émouvant? En quel sens? «Hmm, je ne sais pas… En fait, ça fait deux ans que je joue avec mes musiciens et ça me touche énormément qu’ils soient encore là, avec moi, après tout ce temps!»

Pour l’inventive demoiselle, EP marque le passage à une autre étape. «Je suis contente de me détacher de ces quatre chansons, dit-elle. Elles m’ont suivie dans les concours; elles ont défini mon univers.» Un univers imagé et original qui a valu à la jeune femme le surnom «d’ovni pop» de la scène musicale. Se sent-elle ainsi? «Oh! Pas vraiment, même si c’est très beau, un ovni! Mais bon, c’est sûr que la musique de notre groupe est quand même très différente de ce qui se fait de nos jours; je n’en vois pas beaucoup, moi, des bands avec une instrumentation orchestrale, un basson, une clarinette et des arrangements comme les nôtres. Je remercie d’ailleurs mon frère pour ça!»

Klô-qui-joue-du-piano souligne également la grande place qu’occupe l’honnêteté au sein de son travail. «Ce que je fais, c’est très authentique. Je ne me pose pas trop de questions; c’est vraiment naturel.»

Dernièrement, celle qui cite Jean-Claude Lauzon et Magritte parmi ses plus grandes influences passe beaucoup de temps à la bibliothèque, question de consulter des ouvrages sur la médecine (!). «J’aime trouver des sujets qui me surprennent et qui m’incitent à écrire. Ces temps-ci, j’essaye de composer le plus possible afin d’avoir du matériel pour notre nouvel album! Je suis déjà fébrile à l’idée de (re)commencer….»

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!