Les cérémonies de clôture du Festival de Cannes ne sont pas toujours de tout repos. Sifflements, cris, regards désapprobateurs, et même seins nus, voilà de quoi laisser quelques souvenirs. On vous a compilé les 6 moments les plus marquants, avec un bonus à la fin!

Sophie Marceau
Aaah Cannes et Sophie Marceau! C’est comme Ricky Gervais et les cérémonies de remises de prix, on sait qu’il va toujours se passer quelque chose. Il y a eu le sein qui ne pouvait se contenir en 2005 et 10 ans plus tard, le scandale de la petite culotte. Mais ce n’est pas tout! En 1999, l’actrice chérie des Français remettait la Palme d’or aux frères Dardenne pour le film belge Rosetta. L’état de l’actrice est pour le moins… inhabituel. On vous laisse juger par vous-même!

Quentin Tarantino fait un doigt d’honneur
En 1994, le réalisateur rebelle gagne la Palme d’or avec Pulp Fiction, remis par le président du jury, Clint Eastwood. Une femme dans la salle n’est pas contente et crie « Quelle daube! Non mais quelle daube!» Tarantino, euphorique, lui répond «à la Tarantino»… par un doigt d’honneur.

Roberto Benigni est très très heureux
En 1998, Roberto Benigni reçoit le Grand prix du jury pour La Vie Est Belle. Il soulève dans les airs Isabelle Huppert, se jette aux pieds de Martin Scorsese et embrasse chaque membre du jury sur les joues. Un gagnant heureux!

La Dolce Vita de Fellini remporte la palme d’or sous les sifflets
La Palme d’or de 1960 va à La Dolce Vita. Le Vatican condamne le film en raison de scènes jugées provocatrices à l’époque, comme celle de Anita Ekberg et Marcello Mastroianni sous la Fontaine de Trevi. Le triomphe du film fait de nombreux mécontents qui sifflent et huent lors de la remise du prix, ce qui n’empêchera pas l’œuvre de Federico Fellini de devenir culte.

La première femme cinéaste primée, mais elle doit partager
Jane Campion est la première femme cinéaste à recevoir la Palme d’or, en 1993, mais il ne s’agit que d’un demi-triomphe car elle doit la partager avec une autre œuvre. En effet, cette année-là, il y a deux gagnants ex-aequo: La Leçon de Piano de Jane Campion et Adieu ma concubine de Chen Kaige

Maurice Pialat ne vous aime pas non plus
En 1987, le réalisateur français reçoit la Palme d’or pour Sous Le Soleil De Satan. Très loin de faire l’unanimité, Maurice Pialat va chercher son prix sous les sifflements, et lance cette célèbre phrase: «Si vous ne m’aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus.»

**********

BONUS: Ça s’est passé à Cannes

Les faits suivants ne se sont pas déroulés pendant la cérémonie de clôture, mais n’en ont pas moins marqué le Festival.

L’affaire Lars Von Trier
Le réalisateur danois a jeté un froid le jour où il a déclaré, lors de la conférence de presse de Magnolia, qu’il comprenait Hitler: «Je dis que je comprends l’homme. Ce n’est pas vraiment un brave type, mais (…) je compatis un peu avec lui.»

Simone Silva et ce sein que l’on ne saurait voir
En 1954, l’actrice Britannique Simone Silva est élue Miss Festival et provoque un véritable scandale en retirant son soutien-gorge lors d’une séance photos avec Robert Mitchum. Les deux acteurs sont alors renvoyés du Festival.

Simone Silva

Ovation de 12 minutes pour Xavier Dolan avec Mommy
On dit que c’est un record! 12 minutes pendant lesquelles les applaudissements, les visages émus, les sourires et les larmes des personnes présentes pendant la diffusion de Mommy resteront dans la mémoire de l’équipe du film pour toujours.

Le Grand Bleu hué
Luc Besson ne garde probablement pas un bon souvenir du visionnement du Grand Bleu au Festival de Cannes de 1988, dont il fait l’ouverture. La critique fut redoutable, ce qui eu pour conséquence de rendre Luc Besson frileux vis-à-vis des journalistes. On dit que la blessure ne s’est jamais complètement refermée, malgré le succès colossal du film dans le monde entier.

le-grand-bleu

La Haine: les policiers protestent
Les policiers cannois considérant le film comme un affront à leur profession et donc un film anti-police, décident de tourner le dos lors de la montée des marches de l’équipe. Cela n’empêchera pas Mathieu Kassovitz d’obtenir le Prix de la mise en scène.

Une fellation non simulée (Non, cette vidéo ne montre pas la scène en question.)
Sûrement que le réalisateur et acteur, Vincent Gallo, aurait voulu qu’on se souvienne de son film, The Brown Bunny, pour ses qualités cinématographiques, mais malheureusement tout le monde le connait pour LA scène de fellation non simulée entre le cinéaste et Chloë Sevigny.

DSK en invité surprise
Un an après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn fait une apparition surprise au Festival au bras de sa nouvelle conjointe. Ils montent les marches pour assister à la projection de Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch.

Madonna et son corset créé par Jean-Paul Gaultier en 1991
En 1991, arriver sur la Croisette en soutien-gorge et en culotte (certes, culotte haute, mais culotte quand même) a fait lever quelques sourcils et retentir quelques sifflements. La Madonna des années 1990 se voulait assurément provocatrice!

Madonna

Hiroshima, Mon Amour: la délégation américaine demande le retrait du film
En 1959, le film fait partie de la sélection officielle du Festival. La délégation américaine est scandalisée! Elle y voit une attaque directe envers les États-Unis pour le rôle joué dans le bombardement d’Hiroshima. Elle demande le retrait du film. Le film sera projeté hors compétition.

Isabelle Adjani boudée par les photographes
En 1983, L’Été Meurtrier de Jean Becker est présenté au Festival de Cannes. Isabelle Adjani refuse de se présenter à la séance photos. Les photographes la qualifient de diva et décident de la bouder lors de la montée des marches en déposant au sol leurs appareils photo.

Isabelle Adjani boycottée

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!