50 Cent n’a plus un centime. Le rappeur était poursuivi en justice par la compagnie Sleek Audio pour contrefaçon. Après un premier jugement rendu en faveur de Sleek Audio, le rappeur vient de perdre en appel. Jugé coupable (il a copié un modèle de casques audio), il doit verser à la société plus de 18 millions de dollars de dommages et intérêts.

À 40 ans, 50 Cent croule donc sous les dettes et a enclenché le processus de mise en faillite personnelle (il aurait entre 10 et 50 millions de dollars de dettes) pour ne pas attirer les vautours.

Suite à une sombre histoire de sex-tape diffusée sur Internet, le rappeur a dû dédommager une de ses anciennes conquêtes. Et le prix de la vengeance est assez élevé. En effet, après lui avoir déjà versé 5 millions, Fifty devrait être condamné une seconde fois à lui verser d’autres dommages et intérêts pour préjudice moral.

Prévoyant, le rappeur déclare: «Je prends les mesures qui s’imposent, n’importe quel businessman avisé ferait la même chose. Je ne veux pas être victime de gens mal intentionnés. Je ne veux pas que l’on s’imagine que l’on peut me prendre pour cible!». Récemment, le magazine Forbes a estimé la fortune du chanteur à 155 millions de dollars. Le rappeur est loin d’être dans le besoin….

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!